Investissement immobilier locatif : Les principaux freins

Publié le

L’investissement dans l’immobilier locatif est en perte de vitesse. Des rendements en baisse, des remises fiscales plus faibles, des incertitudes sur la dynamique du marché locatif, la peur des impayés, des contraintes de locations plus grandes... Les freins ne manquent pas.
Investissement immobilier locatif : Les principaux freins
©stock.adobe.com

Investissement immobilier locatif : une baisse de régime

L’investissement immobilier locatif est en perte de vitesse. Il ne représente plus que 11% des transactions en 2012 contre 15% en 2009.

Une tendance qui devrait se poursuivre avec les débuts médiocres de l’investissement duflot. En effet, le dispositif est jugé trop restrictif par rapport à son prédécesseur, l’investissement scellier. Les contraintes imposées sur les loyers et les ressources des locataires excluent de fait Paris et la première couronne, secteur privilégié par les investisseurs.

Au 1er janvier 2013, l’observatoire de la Fédération des Promoteurs immobiliers (FPI) faisait état de 4 165 ventes de logements neufs pour le dispositif Duflot au cours de son premier trimestre d’activité. A l’époque, le Scellier avait réalisé 5 436 ventes, soit + 23 % sur une période similaire.

Depuis le Duflot a réalisé 1 172 ventes supplémentaires au cours du deuxième trimestre 2013, l’objectif des 350 000 logements est encore bien loin.

Dans ce contexte, le Crédit Foncier a réalisé une enquête auprès de ses clients afin de connaître leurs attentes et leurs freins vis à vis de l’investissement locatif. Voici le portrait type de l’investisseur particulier.

Profil type de l’investisseur en immobilier locatif :

  • Age moyen est égal à 46 ans,
  • salaire médian annuel de 65 680 €,

Type d’investissement :

  • acquisition T2 de 53m² pour un montant moyen de 163 000 €,
  • montant médian emprunté de 153 000 euros sur 123 mois,
  • zone géographique, 15 % l’Ile-de-France (15% des sondés), le sud Ouest (11%), le Rhône (7%),

Motivations :

  • payer moins d’impôts, 68% des personnes sondés
  • revenu complémentaire à la retraite, 44%
  • se constituer un patrimoine, 42 %

Freins actuels :

  • peur de l’endettement (32 %),
  • incertitudes quant à l’avenir (31 %),
  • peur de ne pas louer le bien (22 %),
  • peur des loyers impayés (21 %).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Investissement immobilier (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également