Noël : un déficit budgétaire 2015 meilleur que prévu placé aux pieds de Sapin

Publié le

S’il ne fallait retenir qu’une seule chose de cette semaine, ce serait la bonne nouvelle annoncée mercredi par Mr Sapin. Le déficit budgétaire de la France sera bien meilleur que prévu en 2015, à 4,10% du PIB, au lieu de 4,30% !

Le gouvernement français a abaissé mercredi sa prévision de déficit public pour 2015 à 4,1%, contre 4,3% prévus précédemment, du fait des 3,6 milliards de "mesures nouvelles" de réduction du déficit annoncées le 27 octobre.

Tascom : hausse de 50% de la taxe sur les grandes surfaces fait réagir

Les acteurs de la grande distribution, ulcérés par l’augmentation de 50% de la taxe sur les surfaces commerciales votée mardi par l’Assemblée nationale, ont suspendu l’accord sur les contrats de génération et l’annulé toutes les négociations sociales en cours. Cette taxe portant sur les surfaces commerciales de plus de 2.500 m2 toute fraîchement votée est sensée rapporter 200 millions d’euros.

Racler les fonds de tiroir pour afficher un déficit meilleur que prévu, une bonne stratégie ?

Noël : un déficit budgétaire 2015 meilleur que prévu placé aux pieds de Sapin

Alors que le manque à gagner de recettes fiscales est estimé à 11 milliards d’euros pour 2014, selon Le Figaro, cette annonce d’une estimation d’un déficit moins mauvais que prévu est un signal positif envoyé à Bruxelles.

Cet exercice de raclement des fonds de tiroir pour améliorer les sombres perspectives de déficit budgétaire, est une volonté de montrer un signe positif du mauvais élève français de la classe Euro. Cela ressemble bien à l’attitude du cancre se mettant rapidement au travail juste avant le conseil de classe. Néanmoins, toute bonne nouvelle, même mesurée, est toujours bonne à prendre.

2017 : largement au dessous des 3% de déficit...

Cette révision "aura un impact sur 2016 et 2017" et permettra notamment au déficit 2017 d’être "largement en dessous de 3%", la barre maximale fixée par les traités européens, a déclaré le ministre des Finances Michel Sapin au cours d’une conférence de presse.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Noël : un déficit budgétaire : Publiez un commentaire ou posez votre question...