Pourquoi la loi Hamon ne fera pas baisser le prix des assurances ?

La loi Hamon libère le consommateur pour le changement de ses assurances auto/habitation de la contrainte du respect de la date anniversaire. Votée pour faire augmenter la concurrence entre les assureurs, cette loi ne fera pas baisser pour autant le prix des assurances, pourquoi ?
Pourquoi la loi Hamon ne fera pas baisser le prix des assurances ?
©stock.adobe.com

Publié le

Loi Hamon : pouvoir changer librement après 12 mois d’engagement

La loi Hamon, applicable pour les particuliers, à partir du 1er janvier 2015 autorise les consommateurs à changer d’assurance, sans justification, après avoir passé les 12 premiers mois de souscription. Attention toutefois, cette disposition ne sera applicable que sur les nouveaux contrats d’assurance souscrits après le 1er janvier 2015. Pour vos contrats actuels donc, rien ne change. Il vous faudra attendre leur date anniversaire pour en changer.

Une baisse des prix des assurances à attendre ?

Seuls les sites comparateurs d’assurance auto promettent une baisse des prix. On comprend évidemment pourquoi les sites comparateurs d’assurances auto promettent des baisses de prix sur les assurances auto. Attirer les internautes...

Mais la réalité risque d’être différente, car le prix des assurances auto est fixé par les assureurs.

  • Les prix étaient déjà comparés avant !

Les assurés n’ont pas attendu la loi Hamon pour comparer les prix des assurances avant de souscrire. Le fait de ne plus attendre la date anniversaire de leur contrat ne change rien sur ce fait.

  • La sinistralité n’est pas une affaire de concurrence !

Les primes d’assurance sont basées sur des faits statistiques de sinistralité. Cette partie peut augmenter ou baisser, mais la tendance est à la hausse. Tous les assureurs sont concernés. Seules les marges des assureurs sont donc variables. Pourquoi les assureurs baisseraient-ils leurs marges ?

  • La gestion de la résiliation coûtera aux assureurs, qui la feront payer aux assurés !

Pour les assureurs, conserver leur portefeuille de clients coûtera de fait plus cher. Non seulement, les frais de gestion seront plus élevés, car le taux de rotation des clients sera probablement plus important, mais le recrutement de chaque nouveau client sera également plus délicat.

Concrètement, les assureurs indiquent que les primes d’assurance ne peuvent baisser. Le fait de pouvoir changer librement d’assureur ne peut réduire le montant des primes, basés sur la sinistralité et les frais de gestion des dossiers.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Pourquoi la loi Hamon ne (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également