Prévoyance : les Français mal préparés financièrement à faire face à l’imprévu

Publié le , mis à jour le

Les Français sont-ils insouciants ? Non, pas vraiment, mais faute de moyens financiers, c’est en France que les individus s’estiment financièrement les moins préparés à faire face à l’imprévu (66% contre 46% au niveau mondial), d’après l’étude mondiale publiée par HSBC sur la prévoyance.

Après avoir interrogé plus de 11 500 personnes à travers 12 pays, la première édition de Power of Protection, Confidence in the future (« Aborder l’avenir avec confiance »), dresse un bilan complet sur les tendances globales et les besoins des individus en matière de prévoyance. L’objet de l’étude est de mieux connaître les attentes et les inquiétudes des individus dans ce domaine ainsi que de fournir un éclairage sur les dispositions prises par ceux-ci pour faire face aux imprévus et se protéger.

  • Anticipation des aléas de la vie : alors que le profil le plus répandu dans le monde est celui de « Fataliste », les Français sont, eux, les plus « Insouciants » au monde !
  • 77% des Français ayant contracté une assurance décès ne connaissent pas le montant qui leur serait versé ou doutent qu’il serait suffisant (contre 60% dans le monde).
  • Plus d’une personne sur deux (55%) en France déclare ne pas avoir mis en place de système de prévoyance pour des raisons financières, le coût étant trop élevé selon eux (proportion un peu moins élevée dans le monde où ils sont 53% à avoir ce point de vue).
  • C’est en France que les individus s’estiment financièrement les moins préparés à faire face à l’imprévu (66% contre 46% au niveau mondial).
  • 84% des Français qui anticipent la préparation de leur avenir sont positifs quant à leur qualité de vie future (contre 77 % des Français en moyenne).

Un optimisme généralisé… mais qui se traduit par des comportements différenciés en matière de prévoyance

77% des personnes interrogées dans le monde déclarent avoir une vision optimiste du futur. En phase avec la tendance mondiale, 78% des sondés en France se déclarent optimistes. L’étude établit l’existence de cinq profils distincts au regard de la prévoyance. Le profil le plus répandu au niveau mondial est celui de « Fataliste ». En parallèle, la France se hisse en première position comptant le plus grand nombre d’« Insouciants » (29%).

  • Les « Prévoyants » analysent les risques, anticipent activement leur protection future et leurs dépenses de prévoyance sont largement planifiées. Au niveau mondial, ils représentent 17% des personnes interrogées (contre 14% en France) et 71% de ceux appartenant à cette catégorie sont confiants quant à leur future qualité de vie (contre seulement 24% en France). Cette catégorie est particulièrement présente en Indonésie (49%).
  • Les « Confiants » croient solidement en leur capacité d’influencer leur futur. Ils anticipent eux aussi leur protection et sont à 78% optimistes concernant leur qualité de vie future. Ils regroupent 17% des individus dans le monde (contre 11% en France). Taïwan s’affiche comme le pays où les individus se sentent confiants et positifs face à l’avenir (42%).
  • Les « Fatalistes » estiment que leur vie est tracée à l’avance et sont peu enclins à mettre en place une prévoyance pour le futur. Les « Fatalistes » représentent 34% des individus au niveau mondial (contre 28% des Français interrogés). Parmi les sondés, Hong Kong regroupe la plus forte proportion de « Fatalistes » (54%) alors que le Mexique n’en affiche que 19%.
  • Les « Insouciants » vivent au jour le jour, ne planifiant et n’anticipant leur futur que très rarement. Ils représentent 17% des individus au niveau mondial. La France se hisse en première position comptant le plus d’individus vivant au jour le jour (29%) et Taïwan en dernière position (4%).
  • Les « Inquiets » : particulièrement présents à Singapour (22%), ils ont peu confiance en leur qualité de vie future, ils ne se sentent pas en sécurité ni en mesure de planifier leur futur. Ils représentent 15% des sondés dans le monde contre 18% en France. A contrario, le Mexique est le pays comptant le moins d’ « Inquiets » (2%).

Garantie des accidents de la vie, demande de devis

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Prévoyance : les Français (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également