SCPI : collecte record de 2.93 milliards d’euros en 2014

Publié le

Les SCPI ont le vent en poupe. Face à la chute des rendements des fonds euros, les épargnants recherchent plus de performance via l’immobilier, via les SCPI notamment, dans le cadre de leurs contrats d’assurance-vie. Un placement pourtant pas dénué de risques.
SCPI : collecte record de 2.93 milliards d'euros en 2014
©stock.adobe.com

SCPI via l’assurance-vie, un placement plébiscité par les épargnants

Les SCPI enregistrent une collecte nette record de près de 3 Mds€ (2,93 Mds€) en 2014, en hausse de 16,6 % d’une année à l’autre, selon les chiffres de l’Aspim-IEIF.

Au 31 décembre 2014, la capitalisation des SCPI atteint un niveau jamais atteint auparavant de 32,87 Mds€, en progression de près de 10 % (9,7 %) sur les douze derniers mois, répartis en 162 SCPI gérées par 27 groupes. Pour rappel, le volume sous gestion des SCPI était de 18,95 Mds€ il y a cinq ans et de 11,55 Mds€ à fin 2004.

Avec 543,2 M€ de parts échangées, le marché secondaire des SCPI a connu une activité équivalente à celle de l’exercice précédent (+ 4,1 % pour les SCPI Immobilier d’entreprise).

Rapporté au montant de la capitalisation à fin 2014, le taux annuel de rotation des parts de SCPI s’est limité à 1,65 % en 2014.

Les SCPI affichent une performance en légère baisse à 5,08 % contre 5,15 % en 2013. Ce « rendement » oscille entre 5,05 % pour les SCPI de bureaux et 5,39 % pour les SCPI spécialisées. « Cette diminution très mesurée s’explique à la fois par un léger retrait des revenus distribués (-0,81 %) et une progression de 0,54 % du prix moyen des parts », précise l’association.

« Les résultats remarquables obtenus par les SCPI en 2014, année de leur entrée dans la famille des Fonds d’Investissement Alternatif (FIA), témoignent à la fois de leur maturité et de la complémentarité de l’offre des placements régulés en immobilier », s’est félicité Patrick de Lataillade, le président de l’Aspim.

Moyenne des rendements de 5.08% en 2014

Le taux de distribution sur la valeur de marché (DVM) est resté pratiquement
stable et se maintient au-dessus des 5 %, à 5,08% contre 5,15 % en 2013. Ce « rendement » des SCPI s’étend, suivant les catégories de sociétés, de 5,05 % (Bureaux) à 5,39 % (SCPI spécialisées). Cette diminution très mesurée s’explique à la fois par un léger retrait des revenus distribués (-0,81 %) et une progression de 0,54 % du prix moyen des parts (mesurée à la fois par le marché secondaire des SCPI à capital fixe et par le prix de souscription des SCPI à capital variable).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article SCPI : collecte record de (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également