Automobile : une prime de conversion pour se débarrasser des vieux diesel

©stock.adobe.com
Le gouvernement souhaite mettre en place une prime de conversion pour relancer le marché de l’automobile mais pas seulement... En savoir plus...

Publié le

La prime de conversion : une prime à la casse !

Alors que les immatriculations de voitures neuves particulières se sont repliées de 12,1% en données brutes au mois de janvier 2013, le gouvernement planche sur la mise en place d’une "prime de conversion", proche cousine de la "prime à la casse".

Ce dispositif permettrait de faire d’une pierre deux coups, soutenir le secteur automobile et restreindre le nombre de véhicules diesel les plus polluants.

Le saviez-vous ? : La prime à la casse mise en place de 2008 à 2010 a permis au secteur automobile d'écouler près de 400.000 véhicules (Source PriceWaterhouseCoopers).

Prime de conversion : rien n’est encore déterminé !

Cette "prime de conversion" devrait s’appliquer aux véhicules diesel de plus de 12 ans soit près de 7 millions d’autos (27% du parc français en circulation). Cependant, le gouvernement n’a pas encore défini les types précis de véhicules concernés.

Par ailleurs, il faudra trouver le bon compromis entre intérêts écologiques et pérennité des ventes du secteur, puisque les constructeurs tricolores sont à ce jour les plus gros fabricants de moteurs diesel du monde.

Enfin, la source de financement de la prime reste à déterminer. La hausse des taxes sur le gazole qui permettrait de financer le projet fait toujours débat entre la ministre de l’Ecologie Delphine Batho et Arnaud Montebourg ministre du Redressement productif.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Automobile : une prime de (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également