Immobilier locatif : un décret pour bloquer les loyers à la relocation

Publié le

Finies les augmentations de loyers à chaque changement de locataire, Cécile Duflot vient d’annoncer un décret bloquant les loyers lors d’une relocation...
Immobilier locatif : un décret pour bloquer les loyers à la relocation
©stock.adobe.com

Immobilier locatif : le même loyer pour le nouveau locataire

Nombreux sont les propriétaires qui lors d’un changement de locataire en profitent pour augmenter le loyer. Cette pratique de l’immobilier locatif est très utilisée dans les grandes agglomérations où la demande est accrue, malgré des loyers souvent déconnectés de la réalité.

L’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne, affiche une hausse des loyers de 2,4% en région parisienne en 2011, soit au dessus de la valeur moyenne de l’Indice de révision des loyers (+1,7%). La hausse des loyers à la relocation est en partie en cause. En moyenne les loyers ont augmenté de 6% lors d’une relocation dans l’agglomération parisienne en 2011. Avec 23,4 euros/m² de moyenne l’an dernier, les loyers parisiens se sont envolés de 3,5%.

Les loyers des grandes villes et notamment dans la capitale augmentent bien plus rapidement que l’inflation. Il est donc de plus en plus difficile de se loger.

Afin de lutter contre une crise du logement qui menace de plus en plus les Français, Cécile Duflot, ministre du logement, vient d’annoncer un décret bloquant les loyers à la relocation.

Immobilier locatif : vers un encadrement des loyers

La mesure de blocage des loyers à la relocation a été proposée en urgence sans attendre une nouvelle loi sur le sujet. Le décret devrait être publié mi-juillet pour entrer en vigueur à la rentrée. Une decision qui répond à l’objectif d’encadrement des loyers exprimé par François Hollande lors de sa campagne.

Selon Cécile duflot, ce décret permettra une amélioration de l’accès à la location "dans les agglomérations et les zones où les loyers ont atteint des niveaux insupportables".

Elle dénonce "une situation intenable" en France, ou contrairement à "d’autres pays européens où les loyers sont régulés", "il est devenu impossible de se loger pour les jeunes et pour beaucoup de ménages, qui doivent fuir Paris et les grandes agglomérations".

Blocage à la relocation ne signifie pas, gel des loyers, aussi les propriétaires pourront toujours réviser le montant de leur loyers en fonction l’indice de référence (IRL) publié par l’Insee et adossé à l’inflation.

Le chantier complexe de l’encadrement des loyers fera l’objet de différents travaux très prochainement afin d’instaurer de nouvelles lois permettant un marché locatif plus juste et plus ouvert.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier locatif : un (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également