Relèvement du plafond du Livret A : 28% des Français se disent incités à épargner davantage

Publié le , mis à jour le

Le relèvement du plafond de versement du livret A et LDD, effectifs à partir du 1er octobre prochain, n’est pas une si bonne nouvelle que cela pour les Français. Un manque d’engouement logique, détails.

Relèvement des plafonds du livret A et LDD : un manque d’engouement logique de la part des Français

Selon le baromètre Viavoice-BPCE pour France Info et Les Echos, le relèvement du plafond du livret a est vécu comme une opportunité pour seulement 28% des Français. Parmi les catégories de population les plus intéressées figurent notamment les plus jeunes (51% des 18-24 ans) et les professions intermédiaires (33%).

  • Seulement 8,5% des livrets A sont au plafond actuel

Pour pouvoir profiter du relèvement des plafonds des versements des livrets A et ldd, encore faut-il que ces comptes soient à leurs plafonds actuels. Or, ce n’est le cas que pour 8,5% d’entre eux.

  • Pouvoir d’achat en baisse, hausse des impôts sur le capital, épargner n’est plus la priorité

En période de crise, le relèvement du plafond du Livret A prévu le 1er octobre n’apparaît pas véritablement comme une opportunité pour les Français. Les inquiétudes des Français perdurent, et connaissent même une forte hausse. Ils sont désormais 53% à anticiper une dégradation de leur pouvoir d’achat au cours des trois prochains mois (hausse de 7 points en un mois et de 17 points depuis mai). La hausse prochaine de la fiscalité est notamment le point qui préoccupe actuellement le plus les Français, l’imposition des revenus du capital au même titre que les revenus du travail n’inciterait pas à épargner.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Relèvement du plafond du (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également