Immobilier : il faut gagner plus de 4 000€ par mois pour devenir propriétaire

Publié le

Si être propriétaire est le souhait de nombreux Français, actuellement il ne peut être exaucé que par ceux qui répondent à des conditions de vie plutôt aisées...

Immobilier : un marché bloqué pour les primo-accédants

Selon l’enquête annuelle du courtier en prêt immobilier empruntis, l’accession à la propriété très difficile actuellement. En effet, pour avoir la chance de devenir propriétaire aujourd’hui il faut présenter de solide références financières.

Selon Maël Bernier, responsable des études chez Empruntis, les primo-accédants sont particulièrement touchés par ces difficultés "Ceux qui achètent pour la première fois ont presque disparu au profit de ceux qui vendent pour acheter plus grand ou dans un quartier plus coté".

Car pour obtenir un crédit, un apport conséquent est désormais indispensable. Ainsi, une revente avec plus-values peut permettre de dégager les sommes suffisantes à la constitution d’un apport en vue d’acquérir un nouveau bien.

Immobilier : qui peut acheter aujourd’hui ?

Désormais, les futurs propriétaires font parti des tranches aisées de la population française. Selon l’enquête d’Empruntis, en 2012 les emprunteurs ont déboursé en moyenne 210 233 € soit 2.5% de plus qu’en 2011. Sur cette somme seul 160 000 € sont issus d’un prêt bancaire soit un apport personnel moyen de 50 000€. Difficile de détenir un tel apport a moins d’avoir hériter ou d’être déjà propriétaire.

© Fotolia.com

Ce montant moyen de l’apport personnel bat actuellement des record et a augmenté très rapidement ces dernières années. En 2005, il suffisait de 25 000 €. On est donc bien loin du temps de l’emprunt à 100% voir 110% en incluant les frais de notaire.

Un état de fait causé bien entendu par la flambée des prix immobiliers de ces dernières années, qui ne permet plus aujourd’hui à de nombreux Français d’espérer devenir propriétaire. Associé à la baisse des aides comme les ptz qui est désormais réservé aux logements neufs, le profil type de l’acquéreurs n’a aujourd’hui plus rien à voir avec celui d’il y a dix ans.

Voici les caractéristiques de l’acquéreur type en 2012 selon Empruntis :

  • 36 ans d’âge moyen,
  • revenus net de 4 430€ mensuel par foyer,
  • apports personnel de 50 000€.

Sachant que le salaire net moyen en France s’établit à 2 082€ selon les chiffres de l’Insee (juin 2012), il va être difficile pour de nombreux Français de concrétiser leur rêve de propriété.

Par conséquent, cela ne présage rien de bon pour le marché immobilier qui reste bloqué malgré une légère baisse des prix dans certaines villes.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier : il faut gagner : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également