Livret A : La baisse de taux, politique, provoque des réactions, politiques

Publié le

La chute du taux du livret A à 1,75% au 1er février prochain, éminemment politique, provoque de multiples réactions, éminemment politiques.
Livret A : La baisse de taux, politique, provoque des réactions, politiques
©stock.adobe.com

La rémunération du Livret A abaissée : réactions politiques

Réactions politiques mardi l’abaissement de 2,25 à à 1,75% du taux de rémunération du livret a :

  • Pierre Laurent, sénateur, secrétaire national du PCF : "Une fois de plus, on s’attaque au pouvoir d’achat d’une épargne populaire, qui en tout cas est la plus populaire". "On a des problèmes de financement du logement social, mais on aurait pu aussi prendre d’autres mesures, et notamment il est urgent de s’engager sur le fait que l’on abaissera à 5% le taux de TVA sur le logement social et la rénovation" (au Talk Orange-Le Figaro)
  • Nicolas Dupont-Aignan, député, président de Debout la République : "C’est curieux : la rémunération des petits épargnants baisse toujours, mais en revanche, les tarifs de la SNCF augmentent. J’aimerais qu’il n’y ait pas deux poids, deux mesures. Si M. Moscovici (le ministre de l’Economie, ndlr) était honnête, il aurait bloqué l’augmentation des tarifs SNCF et il n’aurait pas baissé autant le tarif du Livret A. Que le taux du Livret A s’adapte, pourquoi pas, mais là, la baisse est très forte. Il faut vraiment avoir un gouvernement socialiste pour oser de tels reculs. Je trouve ça très choquant" (lors de ses voeux à la presse).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Livret A : La baisse de (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également