Livret A : Baisse de taux au 1er mai, au plus bas de son histoire.

©stock.adobe.com
Livret A : Baisse de taux historique pour le livret A au 1er mai. A 1,75% le taux du livret A n’aura jamais été aussi bas depuis sa création. Calculé en théorie à seulement 0,75%, le gouvernement a donc souhaité ne pas accabler les épargnants, en cette période difficile. Il n’en reste pas moins que cette nouvelle baisse est amère...

Publié le  à 0 h 0

Livret A : 1,75% depuis le 1er mai 2009

Le taux du livret passe de 2,50% à 1,75% au 1er mai 2009. Le taux du livret A est ainsi au plus bas de son histoire, marquant la situation exceptionnelle dans laquelle nous nous trouvons actuellement.

Basé sur l’inflation et l’évolution des taux court-terme, le taux du livret A est fixé quatre fois par an, par le gouvernement. Si une formule de calcul théorique existe, cette dernière n’est pas respectée depuis maintenant près d’un an, le gouvernement faisant appel aux circonstances exceptionnelles pour moduler la fixation du taux du livret, que l’on appelait encore il y a peu de temps, le livret épargne préféré des Français.

Livret A : Une baisse qui tombe bien mal !

Après le coup "marketing" des banques pour la promotion du livret A en début d’année, alors à 4% net d’impôt, le livret A retombe bien bas, à 1,75%. Les épargnants ne se sentent pas totalement abusés par ce retournement si rapide de cette bonne affaire très éphémère, mais il n’en reste pas moins qu’en pleine période de crise, un manque à gagner du côté des intérêts du livret A tombe mal.

Les épargnants pourront cependant tenter de retrouver une épargne plus rémunératrice auprès des livrets fiscalisés, dont le taux correspondant est de 2,50% brut (équivalent à 1,75% net). Les offres promotionnelles, aussi éphémères que le taux du livret A ne manquent pas.

Les fonds en euros des contrats d’assurance-vie font également le plein en ce moment. D’un rendement plus élevé, les fonds en euros permettent de placer son argent sans risque. Il est cependant alors indispensable d’ouvrir un contrat d’assurance-vie. Le capital reste disponible, puisque sur une majorité de contrats d’assurance-vie les rachats partiels sont possibles.

Livret A : Jusqu’où ira la baisse ?

Le calcul théorique du taux du livret A indiquait seulement 0,75%. Certes, la nouvelle règle du début d’année fixait une limite à la baisse du taux du livret A de 1,50%. Etant à 2,50% depuis février, le taux du livret A ne pouvait donc baisser au-delà de 1%.

Le gouvernement aura donc choisi de couper la poire en deux, en abaissant à 1,75% le taux du livret A.

Mais qu’en sera-t-il dans trois mois ? Le taux du livret A pourrait bien encore baisser. En effet, si l’activité économique ne reprend pas fortement d’ici là, les taux d’intérêts n’ont peu de chance de se relever. L’inflation de son côté va de pair avec l’activité économique, et pourrait bien reste faible sur tout 2009.

Alors, en attendant une reprise à la hausse des taux, inutile de fermer son livret A. Sa gestion est gratuite, il suffit de déplacer son argent vers des supports, sans risque, plus rémunérateurs. Votre banque devrait sans doute être en mesure de vous proposer des alternatives séduisantes... dans la négative : suivez les livrets épargne fiscalisés de la concurrence ainsi que les fonds en euros des contrats d’assurance-vie sans frais sur les versements.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Livret A : Baisse de taux (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également