Banque : BNP Paribas se rachète une image !

©stock.adobe.com
BNP Paribas lèvera 4,3 milliards d’euros pour rembourser l’Etat et fermera une partie de ses filiales situées dans les paradis fiscaux : une opération transparence qui redore le blason de la banque et envoit un message fort au marché ...

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

BNP Paribas, Première en Europe à rembourser sa dette !

La banque BNP Paribas s’est distinguée hier sur les marchés en annonçant la levée de 4,3 milliards d’euros en augmentation de capital afin de rembourser dès octobre les 5,1 milliards d’euros d’actions de préférence souscrites en mars 2009 par l’état Français et les 226 millions d’intérêts générés sur sept mois.

A l’heure d’un léger apaisement de la crise, l’établissement réalise une bonne opération qui redore son évaluation vis-à-vis des agences de notation et donc réactive la confiance des investisseurs. La différence entre le montant émis et celui restitué vient d’une augmentation de capital de 260 millions d’euros lancée en juin à destination des salariés à laquelle s’ajoute la création de fonds propres de 750 millions d’euros résultant du paiement en actions du dividende au titre de l’exercice 2008.

Peu avant, BNP Paribas avait annoncé sa décision de fermer ses filiales situées dans les paradis fiscaux, listés sur la liste "grise" de l’OCDE. Une mesure avant tout pour le politiquement correct, les paradis fiscaux les plus en vogue actuellement n’étant, de fait, pas identifiables de façon "officiel".

BNP Paribas, poursuite du développement organique

Le directeur général Baudouin Prot a indiqué que la structure financière actuelle du groupe pouvait permettre d’effectuer son rôle au sein de l’économie Française et par la même occasion de rembourser l’Etat.

Avec un bénéfice net de 3,2 milliards d’euros au premier semestre, les performances des trois principales activités du groupe "ne devraient pas marquer d’inflexion significatives, hors effet saisonnier" au troisième trimestre selon le dirigeant, la poursuite de la politique de développement de l’établissement est donc à l’ordre du jour.

BNP Paribas, prise en compte des mesures du G20

Au lendemain du G20 de Pittsburgh, Baudouin Prot a rappelé l’intention de la banque d’appliquer à la lettre "les nouvelles règles de rémunération des opérateurs de marché adoptées en février et août 2009".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Banque : BNP Paribas se (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...
Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également