Epargne salariale : Une croissance toujours soutenue, selon le bilan 2009 de l’AFG

Publié le

Epargne salariale : malgré une année 2009 difficile sur le plan économique, l’AFG (Association Française de la Gestion financière) souligne la croissance soutenue de l’épargne salariale...

Les salariés confirment leur confiance dans l’épargne salariale, la durée de placement à moyen et long terme – en particulier celle du PERCO -* montre que ces dispositifs constituent un excellent supplément aux régimes de retraite de base et complémentaires ...

Au moment où débutent les consultations en vue de la réforme des retraites, l’Association française de la gestion financière (AFG) publie son enquête annuelle sur l’épargne salariale.

Les résultats de ce rapport confirment le développement régulier de cette épargne collective auprès des salariés et des entreprises via l’ensemble des dispositifs d’épargne salariale : participation épargne salariale, intéressement, PEE et PERCO.

Epargne salariale : Bilan 2009, des encours toujours en hausse de plus de 10% !


Les encours des OPCVM d’épargne salariale se sont établis au 31 décembre 2009 à 84,8 milliards d’€, progressant de plus de 13 % par rapport au 31 décembre 2008 malgré un contexte économique et financier encore fragile en 2009.

Ces encours se répartissent entre :

  • les fonds d’actionnariat salarié à hauteur de 35 milliards d’€ soit 41% du total,
  • les fonds "diversifiés", investis eux même largement en actions, à hauteur de 50 milliards d’€, soit 59% du total. Cette répartition est stable par rapport à 2008.

Les fonds solidaires sont en forte progression

En un an, l’épargne durable a plus que doublé, passant de 480 millions à 1 milliard d’€. Cette progression s’explique en particulier par la nouvelle réglementation des plans d’épargne d’entreprise qui doivent offrir au moins un fonds commun de placement d’entreprise investi en titres solidaires. La progression est également marquée pour les fonds ISR (investissement socialement responsable, site épargne solidaire) dont l’encours atteint 3,9 milliards d’€.

Les flux de l’épargne salariale ont été de 11,8 milliards d’€ en 2009, dont 4,6 milliards au titre de la participation, 2,6 milliards au titre de l’intéressement, 2,6 milliards au titre des versements volontaires des salariés et 2 milliards au titre de l’abondement des entreprises.

Epargne salariale 2009 : équipement des entreprises

Au 31 décembre 2009, 230 000 entreprises disposent d’un plan d’épargne salariale, soit une hausse de plus de 9 % (+19 000) par rapport au 31 décembre 2008, confirmant ainsi l’intérêt croissant porté à ces dispositifs par les entreprises, en particulier celles de moins de 250 salariés dont
le nombre a augmenté de 9 % en 2009 et dépasse 223.000.

On dénombre 11,8 millions de comptes de porteurs d’épargne salariale, soit 300.000 de plus qu’en 2008.

Epargne salariale 2009 : cas de déblocages

Les deux principaux cas de déblocages anticipés restent la cessation du contrat de travail, avec un montant moyen débloqué de près de 2.500 € pour près de 527.000 salariés, et l’achat du logement principal qui a concerné près de 122.000 foyers en leur permettant de financer leur
projet à hauteur de 7.500 € en moyenne. Viennent ensuite, loin derrière, le mariage ou la signature d’un pacte civil de solidarité (82.000 cas), l’arrivée du 3ème enfant (21.000 cas), le décès, le divorce, l’invalidité, la reprise d’entreprise et enfin le surendettement.

FS avec source AFG

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne salariale : Une (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également