Crise financière / PIGS : l’Irlande, la seule brebis galeuse de la Zone Euro ?

Publié le

PIGS : Après la Grèce, l’Irlande inquiète les marchés européens. A quand la prochaine crise souveraine en Europe ?
Crise financière / PIGS : l'Irlande, la seule brebis galeuse de la Zone Euro ?
©stock.adobe.com

PIGS : une économie européenne à deux vitesses

Mars 2010, l’Union Européenne traversait une période de trouble attaquée par des offensives spéculatives sans précédent. L’endettement de 900 milliards d’€ de la Grèce mettra le coup de projecteur sur une Europe à deux vitesses.

En effet, cette information bouleversera la planète finance et sonnera l’avènement des PIGS (Appellation Anglo-saxonne pour représenter le Portugal, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne). Une première, l’apparition de membres de l’Union en mauvaise santé économique discréditera l’état de santé de l’Europe dans sa globalité.

PIGS : Le talon d’achille grec est à peu près soigné

Après la crise des subprimes, la zone entrait dans une deuxième phase de dépression associés à des défaillances institutionnelles entraînant dans la foulée la dégringolade de la monnaie unique.

Depuis, les pays européens ont trouvé un accord pour remettre d’aplomb la Grèce par le biais d’une enveloppe de prêts bilatéraux des États membres et d’un prêt du FMI, en contrepartie le gouvernement hellénique engagea un plan d’austérité colossale (Gel des pensions de retraite, Hausse de TVA et de taxe sur le carburant...). Néanmoins, l’Europe remorque toujours ces états cochons !

PIGS : hausse significatives des taux d’intérêt

Ces derniers jours, les PIGS refont parler d’eux. Les inquiétudes sur la solvabilité de l’Irlande, de l’Espagne et de la Grèce persistent sur le marché obligataire, pour preuve, la hausse significatives des taux d’intérêt. Les bons à 12 mois espagnols affichent un taux de 1.836 à 1.908% tandis que les émissions à 18 mois proposent du 2.146 contre 2.078% auparavant.

En ce qui concerne l’Irlande, le taux de rendement moyen de l’émission 2014 est rehaussé à 4,767%, contre 3,627% en août, et celui de l’émission 2018 à 6,023 contre 5,088% en juin.

De son côté, la Grèce opère une baisse remarquée, celle-ci a levé mardi 300 millions d’€ de bons du Trésor à 3 mois à un [a[taux d’intérêt]a] de 3,975 contre 4,05% lors de l’opération précédente.

PIGS : L’Irlande inquiété !

A ce jour, les grandes inquiétudes des investisseurs concernent l’Irlande et son PIB en chute de 1,2 % au deuxième trimestre. Par ailleurs, la dégradation des indicateurs américains et anglais, plombent les perspectives du pays. Ces deux nations étant étroitement liées aux importations de biens et services de l’île. Enfin des rumeurs de faillite secouent de nouveau le secteur bancaire irlandais.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crise financière / PIGS : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également