Immobilier locatif : assurance obligatoire contre les impayés, mais pour qui ?

la GRL (garantie des risques locatifs) n’ayant pas eu le succès escompté depuis début 2010, les acteurs de l’immobilier et le gouvernement planchent sur une assurance loyer impayé universelle et obligatoire. Mais qui paiera les cotisations ?
Immobilier locatif : assurance obligatoire contre les impayés, mais pour qui ?
©stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

L’investissement locatif connait un beau succès !
Une réussite entretenue par les avantages fiscaux offerts aux propriétaires qui se tournent vers la location : scellier, Borloo, de Robien, Girardin. Cependant acheter pour louer n’est pas sans risques ! La crainte principale des investisseurs réside dans le non paiement des loyers.

Immobilier : l’assurance garantie des risques locatifs

Lancée en 2008, pour les locataires dont le loyer représentait entre 33 % et 50 % des revenus, la GRL (garantie des risques locatifs) à été rendue universelle début 2010.

En effet bon nombre de propriétaires sont confrontés à des impayés de loyers, entre les dispositifs judiciaires toujours très longs et les trêves hivernales, les procédures d’expulsion peuvent parfois s’éterniser et mettre les propriétaires lésés dans une détresse financière grave.

l’assurance GRL, est un dispositif unique mis en place après concertation entre les partenaires sociaux d’Action Logement, l’Etat et les assureurs. Son dispositif est destiné à faciliter l’accès à un logement locatif d’un plus grand nombre de personnes tout en garantissant les bailleurs contre les loyers de retard et les dégradations locatives.

Garantie des risques locatifs : le bilan

Dix mois après sa mise en place, le bilan de cette assurance n’est pas aussi positif, seuls 62.500 contrats ont été souscrit depuis le début de l’année.

Benoit apparu, le secrétaire d’Etat au logement reconnait que le dispositif "n’a pas rencontré le succès escompté". Les bailleurs du privé préférant continuer la sélection rigoureuse de leurs locataires, plutôt que de rétribuer 2.2% des loyers au GRL.

A ce jour, s’il est obligatoire de prendre une assurance emprunteur lorsqu’on achète un logement, il n’existe pas d’assurance exigé pour protéger les locataires des aléas de la vie (chomage,accident, maladie...).

Immobilier : une assurance loyers impayés universelle obligatoire

Les professionnels du logement contre-attaquent et planchent actuellement sur une solution afin d’inclure le locataire dans la mutualisation du GRL et d’imposer cette garantie : L’assurance loyer impayé universelle.

Néanmoins, les acteurs du secteurs doivent se mettre d’accord sur le paiement des cotisations. En effet, faut-il continuer à réclamer les primes d’assurance au bailleur (puisque c’est lui qui encaisse les loyers comme l’estime Action-Logement), ou au contraire faut-il responsabiliser davantage le locataire au même titre que les propriétaires pour leur crédit comme le préconise l ’UNPI (Union nationale de la propriété immobilière).

Pour l’heure, Benoit Apparu a pris en considération les attentes des professionnels, celui-ci à déclaré, "J’ai réuni tous les acteurs de la GRL, il y a trois mois, et je dois les revoir d’ici la fin de l’année, j’attends leurs propositions. Je préférerais éviter un système coercitif. "

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier locatif : assurance : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également