Crédit immobilier : Hausse fulgurante de l’apport personnel en 2010

Annuellement, le courtier Empruntis, dresse un bilan régional du crédit immobilier. Progression de l’enveloppe moyenne des prêts et hausse de l’apport personnel pour 2010, focus...
Crédit immobilier : Hausse fulgurante de l'apport personnel en 2010
©stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

Crédit immobilier : montant moyen emprunté en 2010

empruntis.com évoque un financement moyen de 166 239€ en 2010 (soit +8% en un an et un regain de 29 239€ en 6 ans). Au niveau régional, en Ile de France l’ enveloppe moyenne est la plus haute avec 213 695€, par ailleurs, les régions Nord et le Sud-Ouest enregistrent la plus importante progression avec +11% en une seule année.

Crédit immobilier : montant de l’apport en 2010

La hausse de l’apport personnel est "fulgurante", 34 882€ en 2009, il a atteint en 2010, 47 091€, soit une hausse de 35% en un an et de près de 90% en 6 ans.
L’Ile de France présente la plus forte évolution, +45% en un an 75 994€ d’apport personnel moyen.

© Fotolia.com

Selon Maël Bernier, Directrice de la communication chez empruntis.com
"Cette hausse de l’apport fourni par les emprunteurs est d’autant plus remarquable qu’elle se situe dans un contexte de taux immobiliers très bas, qui aurait normalement dû permettre aux emprunteurs de moins libérer leur épargne et de choisir de « maximiser » l’emprunt. Or, les prix étant exceptionnellement
élevés, les emprunteurs qui ont profité de taux très bas ont dû malgré tout également fournir plus d’apport pour pouvoir acquérir leur bien.
"

Crédit immobilier : durée moyenne en 2010

Pour palier à la hausse ses prix de l’immobilier, les particuliers ont donc étendu la durée d’emprunt. La durée moyenne des crédits s’est allongé de 2 mois en 1 an pour pouvoir financer le bien convoité.

Crédit immobilier : emprunteur type en 2010

En 2010, l’emprunteur type à 36 ans, il dispose d’un revenu net par foyer de 4634€. Maël Bernier indique que "Si on analyse attentivement les chiffres des revenus nets moyens par foyer qui accède à la propriété, on est très nettement au-dessus du revenu net moyen par foyer des Français qui se situe
autour de 2500€ (source INSEE). De là à dire que l’achat immobilier ne serait réservé qu’aux catégories aisées, il n’y qu’un pas que nous pouvons malheureusement aisément franchir.
"

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit immobilier : Hausse : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également