IPD/Crédit Foncier : Baromètre de l’immobilier juin 2011

©stock.adobe.com
Pour son sixième baromètre de l’investissement Immobilier, IPD s’associe avec le Crédit Foncier Immobilier pour nous livrer son regard avisé sur le marché de l’investissement immobilier en France...

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

IPD : l’Economie française redémarre !

Les investisseurs penchent pour une évolution positive de l ’activité économique française, qui pourrai continuer son lent réamorçage en 2012, avec une croissance du PIB de l’ordre de 1,9 % l’année prochaine. Les investisseurs ont donc revu leurs prévisions à la hausse : la moyenne de leurs réponses pour l’année 2011 atteint désormais 1,8%.

Les bureaux en île de France : le marché est calme

Peu de changement depuis 2010, les perspectives presque identiques en 2011 avec un niveau de demande de 2,2 millions de m² pour l’année en cours. Les investisseurs anticipent tout de même une légère hausse de 2.4 millions en moyenne pour 2012.

Les loyers parisiens devraient afficher une hausse dans les quartiers d’affaires parisiens de l’ordre de 767 €/m²/an fin 2011 et 783 €/m²/an fin 2012. Toutefois, les avantages commerciaux restent importants. Les investisseurs estiment que l’écart entre les loyers prime et économique des bureaux atteindra 17 % à la fin 2011.

Les centres commerciaux en France : un modèle à réinventer ?

Les investisseurs penchent pour une stabilisation du marché par rapport à 2010. La fréquentation des centres commerciaux est très inégale selon leurs implantations et leurs tailles, si certains devraient résister sans soucis, d’autres plus petits et moins accessibles pourraient souffir d’une baisse de leur fréquentation.

logistique en France : pas de reprise massive des transactions locatives

La crise financière a laissé des traces et le marché immobilier de logistique français à bien du mal à remonter la pente. Hormis pour le bien neuf ou de bonne qualité les investisseurs n’espèrent pas de reprise massive des transactions locatives de grands entrepôts avant fin 2012. Si les meilleurs loyers se maintiennent autour de 50 €/m²/an en Île-de-France, les mesures d’accompagnement continuent de grever le loyer économique, qui atteindra, selon les investisseurs interrogés, 44 €/m²/an d’ici la fin 2011.

Marché de l’investissement : les taux prime ont atteint leur plancher

Lors des publications des Baromètres précédents, les investisseurs avaient constamment révisé à la baisse leurs anticipations de taux de rendement prime pour la fin de l’année en cours. Mais face à la remontée des taux à court et long terme et au renchérissement du coût de la dette, les investisseurs interrogés estiment que ces niveaux de taux ne permettent plus de garantir une prime de risque immobilière suffisante et anticipent une légère progression des taux de rendement prime d’ici la fin de l’année 2011.

Stratégie des acteurs : 10,7 milliards d’euros à placer en 2011 et 11,4 milliards en 2012

Les volumes que les investisseurs interrogés souhaitent placer en direct sur le marché immobilier français en 2011 et 2012 sont très importants. La majorité des panelistes souhaitent placer leurs capitaux sur les secteurs qu’ils maitrisent le mieux : les bureaux du Croissant Ouest – La Défense, les bureaux en Première Couronne et les bureaux de Paris QCA. Cette concentration de capitaux sur les mêmes classes d’actifs n’aide pas le marché à retrouver de sa profondeur. En tant qu’autre valeur refuge, les centres commerciaux confirment leur quatrième position dans ce classement,mais perdent peu à peu de terrain, en raison notamment de leur rareté sur le marché.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article IPD/Crédit Foncier : Baromètre : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également