Epargne / Crédit / Finance : Vos comportements pour les 5 années à venir

Publié le

La société d’étude économique, BIPE a présenté aux adhérents de l’Observatoire des Marchés de l’Epargne et du Crédit début septembre, ses prévisions concernant les comportements financiers des Français jusqu’en 2016...

Epargne/Patrimoine : Une croissance modérée

Les prévisions du BIPE, de 2011 à 2016 font directement le lien entre la crise boursière actuelle et le comportement des Français en terme d’épargne. La chute du Cac 40 ne sera pas sans effet sur l’évolution du patrimoine financier des Français en 2012.
En effet, 18% des placements des épargnants ont un rendement corrélé à l’évolution des marchés boursiers. Les nombreuses baisses de cours des valeurs boursières vont donc freiner la croissance de leur portefeuille financier.

Patrimoine : Baisse sensible, crise boursière oblige
Patrimoine : Baisse sensible, crise boursière oblige © Fotolia.com

La croissance devrait donc être modeste et ce même si le CAC 40 remonte à 3.500 points d’ici fin 2011. Dans ce cas de figure, le patrimoine financier des ménages passerai de +4% en 2010 à 3% en 2011.

Dans l’hypothèse d’une nette amélioration de la situation des marchés on pourrait assister à un rebond de près de 6% en 2012, pour se stabiliser entre 4 à 5% jusqu’en 2016.

Immobilier : Les prix devraient baisser en 2012 !

Immobilier en baisse en 2012
Immobilier en baisse en 2012 © Fotolia.com

On assiste déjà à une légère baisse des prix immobilier en France. A Paris et en province, pour le moment seul l’Ile de France fait de la résistance.

Selon le BIPE, les difficultés d’accès au crédit vont croître et donc menacer le pouvoir d’achat des Français. Cela entraînerai une baisse de la demande et donc une baisse des prix des biens immobiliers sur plusieurs années. En 2012, la croissance du patrimoine immobilier devraient être nulle, baissée en 2013, et reprendre à partir de 2014.

La hausse des taux d’intérêt pourrait également mettre un coup d’arrêt au regain d’intérêt des Français, en pleine période de doute sur les investissements financiers. La bourse chutant, les Français se replient davantage vers la pierre, un bien physique. Une reprise plus durable des places financières viendrait également réduire le nombre d’acheteurs, les prix de l’immobilier étant déjà largement surévalués.

Crédit/épargne : les Français toujours endettés

Crédit : L’immobilier reste la première source de crédit
Crédit : L’immobilier reste la première source de crédit © Fotolia.com

Le passif des ménages (dette), essentiellement tiré par l’endettement au titre de l’habitat, affichera une solide croissance en 2011, en raison d’un premier semestre dynamique. A partir de 2012, ce rythme ralentirait et se stabiliserait entre 5 et 6%. Avec un tel rythme de croissance, le rapport dette / revenu devrait augmenter de 82% en 2010 à 90% en 2016 – des niveaux encore bien inférieurs à ceux observés chez les ménages américains.

(Sources des données chiffrées : CP BIPE)

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne / Crédit / Finance : : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également