Placements forestiers : une classe d’actifs à part entière

Placements forestiers © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
L’évolution actuelle des marchés financiers n’est pas très encourageante. Investir dans la forêt peut être une alternative pour une diversification de ses placements. Depuis peu, le placement forestier est reconnu comme une classe d’actif à part entière.

Publié le , mis à jour le

Forêt : Un investissement prometteur et fiscalement avantageux

Peu connu, l’investissement forestier est pourtant un placement de qualité qui peut être une bonne opportunité de diversification en période de doute sur les marchés financiers. Tout comme l’OR, pour certains, investir dans une forêt représente un bien physique, tangible, à l’abri des défaillances potentielles d’un système financier.

En effet, le domaine forestier à démontré un bonne solidité et un réel potentiel de progression. En plus d’une rentabilité qui a fait ses preuves ces dernières années, investir dans une forêt peut apporter un avantage fiscal.

Réduction fiscale liée à l’investissement forestier

Fiche de synthèse du dispositif
Dispositif Groupement Forestier Investissement (GFI)
NomGroupement Forestier Investissement (GFI)
DescriptifRéduction d'impôt de 25% jusqu'au 31 décembre 2020.
Revenus: Les revenus des Groupements Forestiers ne sont soumis ni à l'impôt sur les revenus ni aux prélèvements sociaux.
Plus-values:Les plus-values sont taxées au taux de 19% (majoré des 17,2% de prélèvements sociaux) après abattement selon la durée de détention. La plus-value est totalement exonérée d'impôt sur le revenu après 22 ans de détention (en application des abattements qui s'appliquent après la 6ème année de détention) et après 30 ans pour la CSG-CRDS. Les plus-values de cession sont par ailleurs exonérées si le montant de la cession est inférieur à 15.000€. Un abattement supplémentaire de 10 € par an et par hectare est prévu spécifiquement pour la détention de biens forestiers.
IFI: Les parts de Groupements Forestiers sont intégralement exonérées d'IFI, sans condition de durée de détention.
Transmission : l'abattement sur les droits de donation et de succession est de 75% sans limite de montant.
Taux réduction fiscale25.00 %
Montant maxi. réduction fiscale1 026 €
Montant maxi. à investirVariable
Soumis plafond des 10 000 € (1)Soumis au plafond des 10k€ de réduction d'impôt
Soumis plafond des 18 000 €NON soumis au plafond spécial des 18 000 € de réduction d'impôt
Durée engagement8 ans
Effet de la réduction fiscale1 an

(1) : Indique si le dispositif est soumis au plafond de cumul des 10.000€ de réduction d'impôt.

Quel rendement espérer ?

Le rendement potentiel (rien n’est garanti) restera faible, de l’ordre de 2 à 3% brut.

Placement forestiers : Une classe d’actifs à part entière

L ’investissement forestier mise sur la durabilité associée à une bonne rentabilité. C’est donc tout naturellement que L’ASFFOR (Association des Sociétés et Groupements Fonciers et Forestiers) souhaite promouvoir ce placement pour en faire une classe d’actifs à part entière. Dans le cadre de l’année internationale des forêts elle fait part de ses propositions pour y parvenir :

  1. Respecter la règle "produire plus et préserver mieux"
  2. Développer les marchés du carbone pour apporter des ressources nouvelles à la forêt
  3. Créer un compte d’épargne et d’investissement
  4. Organiser l’assurance dommage en France
  5. Mettre en œuvre le label ISR, (investissement socialement responsable)
  6. Améliorer la transparence de l’investissement en forêt
  7. Favoriser la fusion de groupements forestiers
  8. Aménager et adapter le statut de la société d’épargne forestière
  9. Envisager la création de société d’investissements forestiers cotée
  10. Simplifier et pérenniser la fiscalité s’appliquant à la forêt
  11. S’ouvrir vers l’Europe

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Placements forestiers : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également