Livret A : la Banque de France veut conserver le taux malgré l’inflation

Publié le , mis à jour le

Malgré une hausse de l’inflation constatée par l’Insee, la hausse du taux du Livret A attendue au 1er février pourrait ne pas avoir lieu, c’est en tout cas ce que recommande la Banque de France et son gouverneur Christian Noyer.
Livret A : la Banque de France veut conserver le taux malgré l'inflation
©stock.adobe.com

Livret A : pas de hausse en février ?

Ce matin, jeudi 12 janvier 2012, l’Insee a publié les chiffres de l’inflation pour le mois de décembre 2011 en hausse de 0,4 % pour un glissement annuel de 2,4 % (hors tabac).

Suite à cette publication, la Banque de France a réitéré sa recommandation de conserver le taux du livret a inchangé à 2,25 %.

"Compte tenu des perspectives de baisse de l’inflation, afin d’éviter une volatilité excessive du livret a, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, a décidé de déroger à la stricte application de la formule de calcul en vigueur", a indiqué via un communiqué l’institution bancaire française.

Cette décision, avait déjà été évoquée par M. Noyer lors d’un entretien accordé à Europe 1 vendredi dernier. Le gouverneur de la Banque Centrale avait ainsi expliqué que le relèvement du taux du livret a ne serait pas une bonne chose car la tendance à long terme de l’inflation était à la baisse et qu’une telle mesure ne ferait que renforcer la volatilité du placement préféré des Français.

Livret A : à l’abordage !

Normalement, les taux d’inflation révélés par l’Insee, auraient dû faire grimper le taux du livret a de 2,25 % à 2,50 % voire 2,75 % le 1er février 2012 grâce à sa formule automatique de calcul.

Si cette décision se confirme, elle pourrait provoquer un tollé chez les consommateurs alors que l’augmentation du taux réduit de la TVA (de 5,5 à 7 %) pourrait accélérer l’inflation. C’est en tout cas ce que confirme Raminique Barbet, économiste marchés auprès de BNP Paribas : "avec la hausse de la TVA et d’autres impôts introduits ou augmentés au 1er janvier, nous pensons que l’inflation devrait s’accélérer le mois prochain et qu’un relèvement du taux (du livret A) est mérité".

Le rendement réel du livret a, qui est déjà négatif en ce moment au vu de l’inflation, pourrait donc encore diminuer dans les mois à venir si son taux d’intérêt n’est pas réévalué comme le préconise Christian Noyer.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Livret A : la Banque de (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également