Réalités : une obligation à 9 % par an !

©stock.adobe.com
Jusqu’au 28 juin 2013, le promoteur immobilier Réalités propose un emprunt obligataire au taux de 9 % par an ! Découvrir l’offre...

Publié le

OBLIGATION REALITES : UN RENDEMENT DE 9% PENDANT 6 ANS !

Le groupe immobilier Réalités propose depuis le 3 juin dernier, un emprunt obligataire via l’émission d’obligations REALITES d’une durée de 6 ans au taux d’intérêt brut de 9 % par an !

Une aubaine pour les particuliers qui voudraient investir dans des obligations. D’autant que les derniers chiffres de l’entreprise sont bons : +19 % de chiffre d’affaires sur un an au premier trimestre 2013.

Obligation REALITES
Obligation REALITES © stock.adobe.com

L’entreprise espère récolter au moins 10 millions d’euros via cette opération, qu’elle utilisera pour :

  • refinancer des obligations existantes arrivant bientôt à maturité,
  • financer le développement de ses programmes,
  • substituer une partie du co-investissement afin de réintégrer du résultat net dans le Groupe,
  • accroître la trésorerie disponible de l’entreprise.
Nous rappelons à nos lecteurs qu’une obligation est un placement à risque de perte de capital et qu’en aucun cas le taux de rendement d’une obligation ne peut être comparé à celui d’un livret épargne.

OBLIGATION REALITES : récapitulatif

REALITES9%12JUIL2019
Caractéristiques REALITES9%12JUIL2019
Obligation : REALITES9%12JUIL2019
Code ISIN : FR0011505957
Emetteur : REALITES
Notation de l'émetteur : BB-
(Détails rating obligation)
Période d'émission : 03/06/2013 au 28/06/2013
Echéance de l'obligation : 12Juillet 2019
Coupon (Taux actuariel) : 9.00 %
Périodicité des coupons : Semestrielle
Montant total emprunt : 10 000 000,00 €
Valeur d'une part à l'émission : 100,00 €
Données fournies à titre indicatif uniquement. Il est rappelé que le placement en obligation est un placement à risque de perte de capital, pour tout investisseur ne conservant pas ses titres jusqu'à leurs échéances.

Souscription obligation REALITES, en savoir plus

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Réalités : une obligation (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également