Crédit immobilier : stagnation des taux

Publié le

Crédit immobilier : l’évolution de l’OAT 10 et la concurrence des banques limitent la hausse des taux d’intérêts.

Crédit immobilier : stagnation des taux

Les taux des crédits immobiliers sont stables. Selon le courtier en prêt Cafpi, il ne faut pas s’attendre à une nouvelle baisse.

Après une augmentation de 0,20 % en moyenne depuis juin, la pause s’installe sous l’effet conjugué d’un léger repli de l’OAT 10 ans (2,49 % en septembre contre 2,39 % en octobre), mais aussi en raison d’une concurrence accrue entre les établissements bancaires qui limitent la hausse des marges. Le marché de l’immobilier restant atone.

Moyenne mensuelle des taux OAT 10 ans

Dans ce contexte, les taux de marché restent bas, au niveau du 1er trimestre 2013. En novembre, ils se situent, en moyenne et toutes régions confondues, à 3 % sur 10 ans, 3,25 % sur 15 ans, 3,59 % sur 20 ans et 3,96 % sur 25 ans. En octobre Cafpi arrive à négocier les taux de 0.4 point en moyenne selon les durées.

Crédit immobilier : le marché en 2013

Le volume de crédits immobiliers accordés en 2013 devrait grimper de 20 % selon Cafpi. Et pour cause, les taux bas et la baisse des prix de l’immobilier augmentent le pouvoir d’achat des particuliers entre janvier 2012 et octobre 2013. Pour une mensualité de 1 000 euros, la capacité d’achat progresse de près de 8 %.

© Fotolia.com

Pour autant, les conditions d’octroi sont toujours aussi tendues notamment sous la pression des normes Bâle III.

Pouvoir d’achat immobilier dans les grandes villes :

© Fotolia.com

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit immobilier : stagnation : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également