ISR / Économie bleue, finance verte, Garance a investi 10 millions d’euros dans la préservation des océans

GARANCE concrétise en 2019 son engagement à investir 10 millions d’euros d’ici 2022, avec 3 ans d’avance, dans la protection des ressources naturelles.
ISR / Économie bleue, finance verte, Garance a investi 10 millions d'euros dans la préservation des océans
Économie bleue, finance verte © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le

Signataire 2019 du programme de l’ONU pour la promotion de l’investissement responsable (PRI), GARANCE s’est engagée dans ce cadre à investir 10 millions d’euros d’ici 2022 dans la protection des ressources naturelles. La mutuelle a ainsi engagé 5 millions d’euros dans le fonds Land Degradation Neutrality (LDN) avant d’investir 5 millions d’euros sur le fonds Althelia Sustainable Ocean Fund (SOF) qui favorise la préservation des océans. GARANCE finalise ainsi son engagement ISR avec 3 ans d’avance.

Economie bleue

Dans la continuité de ses investissements en fonds non cotés / non liquides, GARANCE a placé - le mois dernier - 5 millions d’euros dans le fonds Althelia Sustainable Ocean Fund (SOF), géré par Mirova Natural Capital. Ce fonds investit dans des activités à fort potentiel de croissance dans les secteurs des produits de la mer durables, de l’économie circulaire et de la conservation des océans. L’objectif de ce placement est de générer des retours financiers solides avec des impacts socio-environnementaux mesurables qui contribuent à la durabilité des océans sur le long terme.

Stratégie d’investissement

Les produits de la mer durables : investissement et soutien technique aux entreprises de pêche et d’aquaculture pouvant être certifiées « durables » et accéder aux marchés haut de gamme. Investissements au niveau de la production et de la chaine de transformation et logistique afin d’en augmenter l’efficience et la durabilité de la mer jusqu’au point de vente.

Investissements dans l’économie circulaire à travers des infrastructures côtières clés et des projets économiques qui capturent la valeur liée aux déchets et les recyclent afin qu’ils ne portent pas atteinte à la santé des océans. Le fonds se concentre particulièrement sur la gestion des plastiques et des eaux usées.

Investissement dans la conservation des océans tel que la protection et la gestion durable pour améliorer la biodiversité et la capacité de résilience des communautés côtières, créer des opportunités de business via le tourisme, les paiements pour services environnementaux et l’infrastructure liée à l’économie bleue.

Finance verte

La protection des ressources naturelles constitue une thématique essentielle sur laquelle GARANCE était déjà active. En 2018, GARANCE a été l’un des premiers acteurs privés à investir dans le fonds Land Degradation Neutrality (LDN), salué lors du sommet climat de Paris et dédié à la réhabilitation et à la prévention de la dégradation des terres, à hauteur de 2 millions d’euros ; un investissement porté depuis à 5 millions d’euros. Avec ce récent investissement de 5 millions d’euros qui favorise la préservation des océans, GARANCE prend de l’avance sur la réalisation de ses engagements.

« GARANCE est un acteur économique engagé en matière de RSE qui fait de l’investissement socialement responsable l’un des axes principaux de sa stratégie d’entreprise. En tant qu’acteur de l’économie sociale, la préservation et le partage des ressources est inscrit dans l’ADN de notre mutuelle. C’est pourquoi, nous avons engagé 5 millions d’euros dans le fonds Althelia Sustainable Ocean Fund (SOF) proposé par Mirova, société de gestion avec laquelle nous travaillons déjà sur les fonds infrastructures et sur le fonds LDN, construit en partenariat avec l’ONU. Les océans représentent, en effet, une opportunité économique sous-investie et leur préservation est cruciale pour le climat et la sécurité alimentaire. Nous finalisons ainsi notre sixième engagement ISR : ’’Investissement de 10 millions d’euros d’ici 2022 dans la protection des ressources naturelles’’ avec trois ans d’avance. » précise Xavier COURATIER, directeur technique et financier de GARANCE.

contrats d'assurance-vie assurés par GARANCE
Assurance-Vie Dépôt minimum à
l'ouverture du contrat
Dernier rendement fonds euros (1) Frais sur versement
fonds euros
Nombre
d'unité de
compte
GARANCE (Garance Epargne)450,00 €ACTIF GENERAL GARANCE 3,00%
3.00 % (maximum)15

(1) : Dernier rendement publié, net des frais de gestion du contrat sur le fonds en euros, bruts des prélèvements sociaux.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article ISR / Économie bleue, finance : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également