French Tech : les levées de fonds de Start-up ne connaissent pas la crise, 2020, une année record

La French Tech ne connaît pas la crise © FranceTransactions.com/stock.adobe.com/FrenchTech
Qui a parlé de crise ? En 2020, la French Tech n’en connaît pas ! Une bonne nouvelle de plus. Positivons.

Publié le

Record de levée de fonds en 2020

2020 n’est pas l’annus horribilis si souvent décriée, quelques bonnes nouvelles viennent troubler cet océan de sinistrose à hautes doses. Les investissements dans les start-up cartonnent. Selon une étude de la banque d’affaires Avolta Partners, cette année établira un nouveau record avec 5,5 milliards d’euros levés par la French Tech. «  La France est l’un des seuls pays en croissance en termes de levées de fonds des start-up cette année », souligne Arthur Porré, associé fondateur chez Avolta. «  Les fonds sont costauds, et ils opèrent sur des cycles de 10 ans, donc cette crise est un épiphénomène pour eux. » Espérons-le.

Montants moyens levés

Avolta indique les montants moyens levés en fonction du cycle de vie des entreprises. Ainsi en phase d’amorçage, elles lèvent en moyenne 650.000 euros, pour des revenus s’élevant à 761.000 euros, et à une valorisation moyenne de 2,5 millions d’euros. Les jeunes pousses se finançant en série A sont, elles, valorisées 7,4 millions en moyenne, pour des tours moyens de 2 millions et un revenu de 1,1 million d’euros.

Label Relance : pour une belle relance avec des fonds ESG participant activement au redressement de l’économie française

Label Relance : fonds ESG participant à la relance française © FranceTransactions.com

C’est sur les séries B, plus rares, que la valorisation explose : 23,4 millions en moyenne, pour des tours de 6 millions d’euros et des revenus moyens dépassant à peine les 2 millions d’euros. Sur les tours suivants, la progression continue : les start-up levant en série C sont valorisées 53,5 millions d’euros en moyenne, contre 174 millions en série D et plus. Des moyennes cependant encore loin d’octroyer le statut de licorne (valorisation de plus de 1 milliard de dollars) aux start-up françaises passant par de gros tours…

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article French Tech : les levées (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également