Gaz : +6.90% de hausse au 1er janvier 2018 sur le tarif réglementé, 2018 commencera fort !

Publié le , mis à jour le

Bim ! Pas moins de +6.90% de hausse sur le tarif réglementé du gaz au 1er janvier 2018. Merci à la transition énergétique, hausse de la taxe intérieure sur la consommation de gaz.

Simulateur de gains de pouvoir d’achat...

Ironie de la succession des actualités, hier, était annoncée la mise en place du simulateur officiel du gouvernement sur les gains potentiels de pouvoir d’achat des Français... Qui ne tient pas compte de la hausse de la CSG sur les placements non soumis à la flat tax (revenus fonciers par exemple), ni même de l’IFI. Ce simulateur ne tient pas compte non plus de cette hausse... Aujourd’hui, annonce d’une forte hausse du prix du Gaz, pas moins de 10 millions de Français concernés.

Forte hausse du prix du Gaz

Cette forte hausse est notamment due à l’augmentation d’une taxe liée à la transition énergétique. Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 6,9 % en janvier, du fait notamment de la hausse d’une taxe, selon une délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publiée vendredi.

Hors taxes, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,3 % au 1er janvier, reflétant la hausse des prix du gaz sur les marchés de gros. Cette hausse sera de 2,4 % pour les consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer, de 0,7 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, et de 1,4 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude. A cela, s’ajoutera l’augmentation de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) qui passe de 5,88 euros par mégawattheure (mWh) consommé à 8,45 euros/MWh, du fait de la hausse au 1er janvier de la contribution climat énergie (sorte de taxe carbone), une de ses composantes. Au final, comme l’indique avec précision Le Parisien, la hausse sera donc de 6,9 % au 1er janvier 2018.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Gaz : +6.90% de hausse au (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet