IFI : le décret d’application précisant les conditions déclaratives enfin publié au Journal Officiel

Publié le

Il aura fallu attendre le JO du 26 mai 2018 pour connaître le décret d’application de l’IFI concernant les obligations déclaratives des particuliers et des entreprises. La date de déclaration limite de l’IFI avait été reporté d’un mois, au 15 juin 2018, la loi n’étant pas officiellement promulguée avec son décret d’application. Du bricolage fiscal de dernière minute.

JORF n°0119 du 26 mai 2018 texte n° 29

Décret n° 2018-391 du 25 mai 2018 relatif aux obligations déclaratives incombant aux redevables et aux sociétés ou organismes dans le cadre de l’impôt sur la fortune immobilière

Publics concernés

Particuliers redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), sociétés ou organismes détenteurs directement ou indirectement de biens ou droits immobiliers imposables, sociétés de gestion d’organismes de placement collectif, organismes d’assurance ou assimilés, administrateurs de trusts, fiduciaires.

Objet

Préciser les modalités déclaratives qui incombent aux redevables ainsi qu’aux sociétés ou organismes, administrateurs de trusts et fiduciaires en vue de permettre au redevable de satisfaire aux obligations déclaratives mentionnées à l’article 982 du code général des impôts (CGI).

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication, soit le 27 mai 2018. La date limite initiale de déclaration était le 15 mai 2018 !

Notice : en premier lieu, le décret précise le contenu des annexes mentionnées au I de l’article 982 du CGI que le redevable doit remplir.

Ensuite, afin de permettre au redevable de déclarer la fraction de la valeur des parts ou actions de sociétés ou d’organismes qu’il détient représentative de biens ou droits immobiliers imposables en application des dispositions du 2° de l’article 965 du CGI, le décret prévoit l’obligation pour ceux-ci d’apporter, sur demande du redevable, les éléments nécessaires à la détermination de cette fraction imposable.
De même, le décret impose aux organismes de placement collectif mentionnés à l’article 972 bis du CGI et aux sociétés de gestion de ces mêmes organismes de communiquer au redevable, sur sa demande, les informations nécessaires à la détermination de la fraction de la valeur imposable des parts ou actions de ces organismes.

DOCUMENTATION
Version électronique authentifiée publiée au JO n° 0119 du 26/05/2018 (PDF) - 160 ko
Version électronique authentifiée publiée au JO n° 0119 du 26/05/2018

Enfin, le décret précise la nature des informations que les organismes d’assurance et assimilés sont tenus de communiquer au redevable, sur sa demande, afin de lui permettre de déclarer la fraction de la valeur de rachat des contrats d’assurance et des bons ou contrats de capitalisation imposables en application des dispositions de l’article 972 du CGI.

Références : le décret est pris pour l’application de l’article 982 du CGI, issu de l’article 31 de la loi n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018. Les articles 313 BQ ter et 313 BQ quater de l’annexe III au CGI créés par le présent décret peuvent être consultés, dans leur rédaction initiale, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article IFI : le décret d'applica : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également