IR PME / PLF 2018 : la réduction d’impôt passe de 18 à 25% !

Publié le , mis à jour le

Une vraie bonne nouvelle : afin de compenser la suppression de l’ISF PME, l’Assemblée Nationale a validé la hausse de 18 à 25% la réduction d’impôt pour la souscription au capital d’une PME. Cette niche fiscale reste cependant soumise au plafond des 10.000€ de réduction d’impôt par foyer fiscal.

Attendue à 30%, finalement la réduction fiscale pour l’investissement dans le capital d’une PME sur 2018 ne sera que de 25%. Cette réduction reste soumise au plafonnement des niches fiscales de 10.000€. Cette mesure n’est, pour le moment, validée que pour l’année 2018.

Financement des PME, un léger coup de pouce pour 2018

Destinée à compenser la fin de la niche fiscale ISF-PME qui disparaît avec la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF), la réduction Madelin (qui porte sur l’impôt sur le revenu) est portée de 18 à 25%. Cette réduction d’impôt reste soumise au plafond général des niches fiscales de 10.000 euros et n’a été adoptée que pour l’année 2018.

IR-PME de 18% en 2017 à 25% en 2018

Il convient donc de remettre à plus tard de quelques mois les investissements dans le capital d’une PME en fin d’année. La réduction d’impôt étant en hausse.

Fiche de synthèse du dispositif
Dispositif Souscription capital de PME
NomSouscription capital de PME
DescriptifDe 18% en 2017, son taux passe à 25% pour 2018. Le montant des versements qui dépasse le plafond peut être reporté dans la limite des 4 années suivantes.
Taux réduction fiscale25.00 %
Montant maxi. réduction fiscaleVariable
Montant maxi. à investirVariable
Soumis plafond des 10 000 € (1)Soumis au plafond des 10k€ de réduction d'impôt
Soumis plafond des 18 000 €NON soumis au plafond spécial des 18 000 € de réduction d'impôt
Durée engagement
Effet de la réduction fiscaleImmédiat

(1) : Indique si le dispositif est soumis au plafond de cumul des 10.000€ de réduction d'impôt.

- Quid de l’année blanche fiscale 2018 ?

Un crédit d’impôt de la réduction qu’aurait obtenu le contribuable sans l’année fiscale blanche sera reporté en 2019.

Sur le même sujet

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article IR PME / PLF 2018 : la (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

  • bonjour,
    vous dites à la suite de l’annonce sur l’IR PME :
    "Quid de l’année blanche fiscale 2018 ? Un crédit d’impôt de la réduction qu’aurait obtenu le contribuable sans l’année fiscale blanche sera reporté en 2019"
    Qu’en est-il des dons aux associations procurant une réduction d’impôts : les réductions de 66% (ou 75% selon le cas)seront-elles reportables sur l’IR des revenus de 2019 ? Si les donateurs suspendent les dons pendant toute l’année 2018, énormément d’assoc caritatives, culturelles ou autres vont avoir d’énormes difficultés !!
    cordialement
    O Michel

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Oui, en 2018 les impôts sur les traitements et salaires seront annulés, un crédit d’impôt du montant équivalent de la réduction d’impôt à laquelle auraient eu droit les contribuables (versements aux associations, dons, autres ristournes fiscales, ou autre niche fiscale etc.) sera attribué.

      Le seul dommage collatéral restant à ce jour l’épargne retraite, qui impactant l’assiette imposable sur les revenus, n’aura aucun impact fiscal en 2018.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)