Semaine de la finance responsable (ISR), une occasion pour découvrir les placements ISR

Publié le

Lancée en 2010, la Semaine de l’ISR évolue pour permettre à l’ensemble des acteurs de la finance responsable qui le souhaitent d’y organiser des événements. Ces événements doivent promouvoir une épargne qui vise le développement d’une économie durable, intégrant résolument les sujets environnementaux et sociaux.

Exigez l’ISR !

La campagne de sensibilisation à l’ISR commence à porter ses fruits. Cette première invite les épargnants à interroger leur établissement financier sur son offre responsable.

Les produits ISR sont-ils performants ? Sont-ils risqués ?

Les produits ISR ont une performance comparable aux produits classiques. Les objectifs de l’ISR s’inscrivent sur le long terme et visent à mieux prendre en compte l’ensemble des enjeux économiques, environnementaux et sociaux. Ils permettent donc de prévenir d’éventuels risques et d’identifier de nouvelles opportunités de valeur (nouveau produit/service, nouveau marché, nouveau métier) pas toujours intégrés dans l’analyse financière traditionnelle.

Épargner Solidaire

Il existe plusieurs manières de placer son argent et d’investir dans des initiatives sociales et solidaires. Il est d’abord possible de le faire via sa banque ou sa mutuelle d’assurance en souscrivant un placement d’épargne solidaire (livret d’épargne, contrat d’assurance vie, OPC, etc.). Quand l’épargnant choisit de céder tout ou partie de la rémunération de son épargne à un organisme menant des activités à forte utilité sociale et/ou environnementale et habilité à recevoir des dons (associations, fondations), on parle d’épargne de partage. Lorsque l’épargne est investie directement dans une entreprise solidaire, on parle alors d’épargne d’investissement solidaire.

n peut également choisir de devenir épargnant solidaire au travers de son épargne salariale. Aujourd’hui, toutes les entreprises permettant à leurs employés de souscrire un plan d’épargne entreprise (pee) ou plan d’épargne pour la retraite collective (perco) sont dans l’obligation de proposer au moins un fonds solidaire parmi l’ensemble des fonds proposés.

Enfin, il est possible d’épargner directement via une entreprise du secteur de l’économie sociale et solidaire, qui exerce une activité à forte utilité sociale et/ou environnementale. Ce qui peut se faire avec des actions non cotées d’entreprises solidaires, des comptes courants d’associé, des obligations, des micro-prêts solidaires, des dépôts à terme, des clubs d’investisseurs ou encore des titres associatifs.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Semaine de la finance responsa : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également