Simulation assurance-vie, quel capital aurais-je constitué au bout de X années ?

Publié le , mis à jour le

Les épargnants se posent souvent cette question. Si je place X mille euros sur un contrat d’assurance-vie, puis 200€ tous les mois, pendant 8 ou 15 ans, selon ma répartition adaptée à mon profil de risque, entre fonds euros et unités de compte, quel serait alors mon capital constitué au terme de mon horizon de placement ?

C’est à vous de choisir le taux de rendement moyen estimé sur le fonds euros, ainsi que sur les unités de compte. Indiquez le montant des frais sur versement, le capital initial versé au contrat, et éventuellement le montant des versements mensuels. N’oubliez pas que cette simulation est purement théorique et ne reflétera dans aucun cas la réalité, car c’est juste impossible de prédire ce que seront les rendements sur un horizon de placement de plus de 12 mois...

Une simulation uniquement indicative... Et foncièrement fausse

Car il est impossible de répondre précisément à la question initiale, le nombre d’inconnues étant bien trop élevé ! Personne ne peut connaître le taux moyen de rendement des fonds euros dans les années à venir (déjà sur l’année en cours, les soit-disant experts se plantent régulièrement...), ni sur le rendement moyen des unités de compte. Les performances passées ne préjugent en rien des performances à venir, une projection des rendements publiés dans le futur est donc une piètre indication. De même, qui peut prédire à quelle hauteur seront les prélèvements sociaux dans 15 années ? L’historique montre qu’ils n’ont fait qu’augmenter depuis leur instauration, mais que peut-on en conclure ? Rien.

C’est pourquoi, afin de n’influencer aucun épargnant dans le choix de ses variables inconnues, nous laissons volontairement les valeurs à 0. C’est à vous de choisir les valeurs de votre simulation. N’oubliez pas d’avoir une approche conservatrice !

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Simulation assurance-vie, (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également