Investir sur le long terme, le PEA, un atout majeur

Publié le

PEA ©fotolia.fr
Pour investir sur le long terme, rien ne vaut un PEA. Découvrez les avantages de ce compte-titres, qui vous permettra de faire fructifier votre épargne tout en bénéficiant de multiples avantages fiscaux !

Le PEA est un compte-titres bénéficiant de multiples avantages fiscaux. La récente loi PACTE lui confère des avantages supplémentaires, faisant du PEA, le produit financier idéal pour investir sur le long terme.

Que savoir sur le PEA  ?

Ce terme est l’acronyme du plan d’épargne en action qui désigne une enveloppe fiscale créée en 1992. Ce compte est constitué d’un compte titres et d’un compte en espèces. Pour acquérir des titres éligibles, le titulaire doit effectuer des versements sur le compte alimenté en espèces. Afin de bénéficier des avantages fiscaux avec le PEA, il est toutefois tenu de respecter le délai d’indisponibilité imposé. Tout retrait avant 8 ans provoque effectivement la clôture obligatoire du compte. Passé ce délai, il n’est plus possible de faire des versements, mais le compte reste ouvert. Tout contribuable domicilié en France peut ouvrir ce plan d’épargne. Une limite d’un seul compte par personne est imposée.

Quels sont les avantages du plan d’épargne en action  ?

Les avantages fiscaux avec ce plan d’épargne sont intéressants par rapport à un compte-titres ordinaire. Les plus-values et les dividendes seront totalement exonérés si aucun retrait n’est effectué avant 5 ans. À l’issue du plan d’épargne en action, le titulaire percevra des sommes sous forme de rente viagère ou de capital. Comme l’alimentation du compte n’est plus possible après 8 ans, le propriétaire pourra retarder le début du versement de sa rente. Ce qui fait de ce compte un meilleur investissement long terme, par exemple pour sa retraite.

De plus, l’ouverture d’un compte de ce type est relativement facile. Elle peut se faire auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une banque traditionnelle. Les courtiers et les banques en ligne permettent aussi ce privilège. Se tourner vers un courtier s’avère alors intéressant pour ceux souhaitant fructifier en bourse leur patrimoine.

Enfin, aucun versement périodique ni de montant de dépôt minium n’est imposé avec ce compte. En revanche, le montant maximum des versements est plafonné à 150 000 euros depuis 2014. Évidemment, aucune limite n’est imposée sur le montant des avoirs détenus au sein de cette enveloppe fiscale. Résultat, il peut avoir une valeur largement supérieure au montant maximal des versements en cas de plus-values.

Zoom sur la fiscalité relative au PEA

Cette enveloppe fiscale attire de nombreux particuliers grâce à ses avantages. Les Français détiennent plus de 5 millions de PEA jusqu’ici avec un montant moyen de 15. 000 euros par compte.

La durée de la détention de cette enveloppe fiscale joue un rôle important sur les avantages fiscaux. En cas de retrait, un taux forfaitaire de 22,5 % est appliqué avant 2 ans. Les plus-values sont exonérées de l’impôt entre 5 et 8 ans. Il ne reste que les prélèvements sociaux de 17,2 %. Dans ce cas, la loi PACTE prévoit la suppression de la clôture automatique du compte. Par ailleurs, l’investisseur pourra faire de nouveaux versements à condition de respecter le plafond imposé. En somme, le plan d’épargne en action permet de se constituer un portefeuille sur le long terme.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Investir sur le long terme, : Publiez un commentaire ou posez votre question...