PERCO

Publié le , mis à jour le

PERCO : Le Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif connaît un succès grandissant. L’AFG confirme que les versements des salariés sur leur PERCO permettent une forte progression des encours.
PERCO
©stock.adobe.com

PERCO, cinq ans d’existance

Cinq années après son lancement, le PERCO (Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif) franchit le cap des 2 milliards d’actifs gérés. Les encours s’établissent à 2,3 milliards d’euros au 30 juin 2009, en progression de 36% sur un an selon l’AFG (Association Française de Gestion financière).

PERCO, intérêt constant des entreprises

En dépit d’une année économique et financière difficile, ces chiffres publiés par l’AFG confirment l’intérêt constant porté par les entreprises et leurs salariés à ce dispositif volontaire d’épargne retraite. Au 30 juin 2009, près de 90.000 entreprises proposent l’accès à ce véhicule d’épargne retraite à leurs salariés. Parmi les 2 millions de salariés couverts, 480 000 ont déjà effectué des versements, soit une progression de 22% du nombre des épargnants en un an.

Répartition des flux d’alimentation du PERCO :

Du 1er janvier au 30 juin 2009, 434 millions d’euros, se répartissent ainsi :

Origine
Pourcentage
Participation
31%
Versements volontaires des salariés
15%
Intéressement
13%
Abondement de l’entreprise
41%

PERCO, débat public sur les retraites pour 2010

Pour continuer à se développer, l’épargne retraite doit bénéficier d’un environnement fiscal et social incitatif et stable. L’augmentation envisagée du forfait social un an à peine après son instauration serait donc incohérente.

Elle risque aussi de décourager les entreprises, en particulier les PME, de mettre en place des dispositifs d’intéressement et participation et donc de partager leurs bénéfices avec leurs salariés.

Alors que les pouvoirs publics ont annoncé un débat public sur les retraites en 2010, le doublement annoncé du forfait social de 2 à 4% enverrait un message incohérent aux entreprises qui souhaitent aider leurs salariés à compléter leur retraite à travers des dispositifs d’épargne.

PERCO, statistiques complémentaires de juin 2009

Les sommes versées sur des plans d’épargne retraite devraient au contraire être exonérées de forfait social. L’abondement des entreprises représente plus de 40% des sommes versées sur les PERCO. L’encours moyen détenu par chaque bénéficiaire s’élève désormais à 4.860 € contre 4.380 € un an plus tôt. Plus de 35 % des salariés ont choisi une gestion pilotée.

L’âge moyen de l’adhérent passe désormais de 46 à 47 ans. La proportion femmes/hommes reste stable à 40%/60%, qui correspond à leur répartition au sein de la population active du secteur privé.

Répartition par âge des épargnants :

Age
pourcentage
Moins de 30 ans
6,5%
De 30 à 39 ans
20,8%
De 40 à 49 ans
28,1%
De 50 à 59 ans
37,2%
60 ans et plus
7,4%

Source : AFG, Association Française de Gestion financière

PERCO, info plus

Rappelons que le PERCO est une solution de retraite collective offrant au moins trois supports de placement avec sortie en capital ou en rente.Toute entreprise disposant d’un plan d’épargne d’entreprise (PEE) depuis au moins 3 ans est tenue de négocier la mise en place d’au moins un produit d’épargne retraite. Pour 2009, le plafond d’abondement des entreprises aux PERCO est de 5 489 euros, contre 5 324 euros en 2008.

PERCO, en savoir plus : Caractéristiques du PERCO

Une question, un commentaire?

Sur le même sujet

A lire également