LDD 2017

Publié le , mis à jour le

LDD (Livret Développement Durable) 2017 : livret épargne réglementé, le LDD est net d’impôt, taux, plafond, calcul d’intérêts... Baisse du taux à 0.75% au 1er août 2015 !

LDD : Livret développement durable


Le LDD pour Livret pour le Développement Durable, né au 1er janvier 2007, est le nouveau nom du CODEVI (Compte pour le Développement Industriel). Le LDD est un livret d’épargne réglementé, non fiscalisé. Les intérêts perçus sur le livret développement durable ne sont pas à déclarer sur sa feuille d’imposition.
Le LDD peut-être utilisé comme un livret épargne complémentaire du Livret A ou du Livret Bleu.
La parution au journal officiel du décret de création du livret de développement durable LDD date du 8 février 2007.

LDD : plafond des versements


Le plafond des versements sur le LDD est de 12 000 € depuis le 1er octobre 2012 Depuis le 1er octobre 2012, le plafond des versements sur le LDD est de 12 000 €. Il était auparavant de 6 000 €.

LDD : en bref

taux codeviTaux : 0.75% Net depuis le 1er août 2015.
plafond codeviPlafond : 12 000 €uros (A partir du 1er octobre 2012)

LDD : en détails


- Plafond du LDD : 12 000 €uros (depuis le 1er octobre 2012),
- Dépôt minimal sur un LDD : 15 €uros,
- Versement minimum par mois : 0 €uros (versements libres),
- Taux de rémunération LDD : 0.75% à partir de août 2015,
- Fiscalité du LDD : Net d’impôts (non fiscalisé).

LDD : Historique du taux du LDD

LDD : nombre de comptes maxi


Le nombre maximum de livret développement durable par personne est de 1 et 1 seul, par adulte. Il ne peut être ouvert un LDD pour un enfant. Un couple marié peut donc détenir 2 comptes livrets développement durable .

LDD : fiscalité


Le LDD étant un livret réglementé, non fiscalisé, tout comme le livret A, les intérêts des livrets LDD ne sont pas à reporter sur la déclaration de revenus.

LDD : Où ouvrir un LDD ?


Le LDD est distribué par l’ensemble du réseau bancaire.

LDD : taux


Le taux du LDD est identique à celui du livret A ou livret Bleu. Consultez les taux des livrets réglementés (Livret A, Livret B, etc)

LDD : son but


Le but du LDD est de financer, à l’instar du Codevi pour le devéloppement industriel, sur la base des dépôts des épargnants, des projets à vocation de développement durable : isolation énergétique, protection de l’environnement...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article LDD 2017 : Publiez un commentaire ou posez votre question...

6 commentaires

  • LDD 2017

    25 février 06:48

    Le LDD est devenu LDD Solidaire...
    Avant c’était pour "financer" l’investissement industriel, et maintenant ?

    Répondre à ce message

    • LDD 2017

      Oui... Les noms changent. Et bien comme d’habitude, concrètement, pour les épargnants, rien ne changera. Le financement industriel c’était le CODEVI, le financement du développement durable, le LDD, et maintenant c’est le LDDS, pour le financement des entreprises solidaires.
      Les fonds déposés pourront donc permettre en partie le financement d’entreprises solidaire.
      D’un autre côté, les épargnants souhaitant effectuer des dons auprès d’associations caritatives d’une partie ou de la totalité de leurs intérêts perçus pourront le faire. Ces dons resteront de fait optionnels, et bénéficieront comme à ce jour, de ristournes fiscales correspondantes.

      Répondre à ce message

      • LDD 2017

        Oui, mais qu’est-ce qu’une "entreprise solidaire" ?
        Association ? Entreprise embauchant des chômeurs longue durée ?
        Pour moi, c’est encore un terme politicien qui ne veut rien dire...

        Répondre à ce message

        • LDD 2017

          Bonne remarque, je partage votre point de vue. Quand la mode était du développement durable je pensais encore comprendre, mais le solidaire dans les entreprises, j’ai plus de mal à imaginer.

          Répondre à ce message

          • LDD 2017

            Après quelques recherches, je suis enfin tombé sur la définition :

            Entreprise solidaire : Elle contribue à la création ou à la consolidation d’emplois pour des personnes en difficulté d’insertion professionnelle ou handicapées.

            Ainsi, peut bénéficier d’un financement "entreprises solidaires", toute structure remplissant de façon cumulative les 3 critères suivants :

            1 Toute association ou entreprise d’utilité sociale (chômeurs de longue durée, travailleurs handicapés...)
            2 Qui exerce une activité économique (Produit des biens ou services auxquels le marché reconnaît une réelle valeur d’usage)
            3 Et qui crée ou consolide des emplois (Maintenir des emplois menacés et contribuer à la qualité, la pérennité et la professionnalisation des emplois existants)

            Répondre à ce message