Immobilier : faut-il vraiment acheter maintenant, en septembre 2017 ?

Publié le , mis à jour le

septembre 2017 : des conditions de crédits au plus bas, des prix de l’immobilier en légère reprise haussière, un PTZ favorable, l’alignement des planètes semble complet. Est-ce vraiment le bon moment ?

Immobilier : acheter maintenant à crédit ? Et pourquoi ne pas attendre encore un peu ?

En matière de placement et d’investissement, passer à l’action est avant tout une question de timing. A l’instar de la bourse, où les gains se font avant tout lors de l’achat, et non lors de la vente, il faut savoir entrer sur le marché au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard.

Pour le marché de l’immobilier, financé à crédit, les planètes sont maintenant alignées ! Ok, tous les médias sont pourtant unanimes : les conditions sont favorables pour acheter maintenant. Mais ils ont déjà dit cela il y a plus de 18 mois, et depuis les taux ont encore baissé de 50 points de base. Mais cette fois-ci, ce sera la bonne !

Taux de crédit au plus bas... Mais au plus bas de quoi exactement ?

Evolution du taux des crédits, des OAT et de l'inflation

Ce qui compte est évidemment le taux des crédits immobiliers proposés, mais pas seulement. Pour partir au bon moment, il faut scruter les taux d’emprunts d’Etat long terme (OAT) et partir quand la hausse se fait sentir. Avec le retour de l’inflation les taux vont mécaniquement partir à la hausse, portant de plus en plus haut le taux des crédits. Par ailleurs, pour les emprunteurs, en empruntant à un taux le plus faiblement possible supérieur au taux de l’inflation, le coût réel net d’inflation du crédit est moindre.

Comment savoir comment vont évoluer les taux des crédits immobiliers ?

Il suffit de suivre l’évolution du taux des OAT, tout comme celui de l’Euribor. Tant que ces courbes ne repartent pas à la hausse, pas de souci, les taux continueront de baisser ou seront stables. Par contre, en cas de hausse, il vous faudra réagir vite. Les banques ne vont feront pas de cadeaux...

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 01/09/2017
Durées de créditTaux maxi. Taux moyens Taux mini.
7 ans2,30 %1,15 %0,65 %
10 ans2,35 %1,30 %0,91 %
15 ans2,60 %1,60 %1,12 %
20 ans2,80 %1,80 %1,31 %
25 ans3,00 %2,05 %1,56 %
30 ans3,65 %2,85 %1,96 %
(*) Mise à jour effectuée le 01/09/2017 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Prix de l’immobilier en baisse dans le neuf, oui, mais en légère reprise dans l’ancien !

Les prix de l’immobilier ont certes baissé. Mais l’immobilier en France n’a pas connu de baisse significative, comme dans nos pays voisins. Or, notre économie n’est pas plus performante, le taux de propriétaire n’est pas moindre, bref, une incohérence réside sur le marché français. Si pendant longtemps, les investisseurs étrangers ont soutenu le marché français, ils sont maintenant moins nombreux après deux années d’errements fiscaux, made in France.

Mais toujours est-il que les prix sont encore trop élevés, et c’est justement cette position de taux bas, combiné à un manque cruel de logement, qui soutiennent les prix à ces niveaux. S’endetter à bon marché pour acheter un bien cher, financièrement, ce n’est pas une bonne affaire non plus, hormis pour la banque évidemment.

Evolution de l'Inflation annuelle

Evolution de l’inflation, le retour

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier : faut-il vraiment : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)