Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Impôt 2023 portant sur les revenus 2022 : calculette simplifiée en ligne

Simulateur du calcul de l’impôt portant sur les revenus 2022 (solde d’impôt sur le revenu payable en 2023) © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Nouvelles dispositions fiscales 2023 portant sur les revenus perçus en 2022, la revalorisation des tranches du barème de l’IR peut réduire fortement le montant d’impôt à payer, jusqu’à 23% ! Estimez votre impôt sur le revenu 2023 avec cette calculette hyper simplifiée.

Publié le , mis à jour le

Fiscalité 2023 portant sur les revenus 2022

En 2023, les principales mesures fiscales sont contenus dans le projet de loi de finances 2023. La bonne nouvelle étant la revalorisation des tranches du barème de l’impôt sur le revenu de 5.4%, afin de tenir compte des fortes augmentations de revenus (hausses de salaires, hausses des pensions de retraite) des contribuables, liées à l’inflation. Les contribuables dont les revenus n’ont pas augmenté en 2022 seront donc les plus grands bénéficiaires de cette mesure, leur économie d’impôt étant la plus importante. Cette hausse des tranches du barème de l’IR permet également à bon nombre de Français, dont les revenus n’ont augmenté que du minimum (SMIC, pensions de retraite, etc.) de ne pas se retrouver imposables sur le revenu, sans l’avoir été jusqu’à maintenant.

Calcul d’impôt 2023 portant sur les revenus 2022

L’objectif de ce simulateur est de simplement estimer le montant des impôts à payer (via le prélèvement à la source et dont le solde sera compensé en 2023) sur ses revenus 2022. La déclaration des revenus 2022 sera à effectuer au printemps 2023, et le solde d’impôt sera calculé à l’été 2023 pour une éventuelle correction (solde éventuel à payer en septembre 2023).

Calcul / Estimation des impôts à payer en 2023 sur les revenus 2022. Ce simulateur simplifié permet d'estimer ses impôts à payer. Il tient compte de la décote, du plafonnement du quotient familial, ainsi que des amendements prévues dans le cadre de la loi de finances 2023.

Estimation du montant de vos impôts 2023 sur vos revenus 2022
calcul impot :
Indiquez le montant de votre revenu net fiscal perçu en 2022. Ne confondez pas le revenu net fiscal et le revenu net imposable. Le revenu net imposable est obtenu en appliquant soit l'abattement forfaitaire de 10%, soit la déduction des frais réels. Le montant demandé ici est celui sans avoir effectué la déduction de l'abattement forfaitaire, il s'agit par exemple du montant figurant comme le salaire net annuel sur votre feuille de paie du mois de décembre. Ce montant est celui que vous indiquez dans la case revenu de votre déclaration de revenu. N'appliquez donc pas l'abattement de 10%. Incluez vos revenus issus de placements de votre capital, si ces derniers ne font pas l'objet du prélèvement libératoire. Si vous optez pour les frais réels, indiquez votre montant net imposable obtenu multiplié par 1,1111 (soit 11.11% de plus).
calcul impot :
Indiquez le montant total des pensions ou rentes perçues en 2022, par votre foyer fiscal.
calcul impot
Célibataire ou en couple, cette information est nécessaire pour le calcul du plafonnement du quotient familial. Célibataire, divorcé, séparé ou veuf (conjoint ou partenaire décédé avant le 1er janvier de l'année d'imposition), ou en Couple, si marié, lié par un PACS ou veuf (conjoint ou partenaire décédé au cours de l'année d'imposition) soumis à imposition commune
calcul impot :
Nombre de personnes âgées de plus de 65 ans du foyer fiscal (prise en compte de l'abattement spécifique).
calcul impot :
Indiquez votre nombre d'enfants à charge, ou toute demi-part supplémentaire (chaque enfant comptant pour une demi-part supplémentaire). Cette information permet de déterminer l'impact sur le plafonnement du quotient familial.
calcul impot :
Nombre de parts fiscales du foyer : Les personnes à charges comptent pour une demi-part. Un foyer fiscal de 2 parents avec 2 enfants comptabilisent 3 parts fiscales.
Revenus exceptionnels :
Montant des revenus exceptionnels (Indemnité de rupture de contrat de travail (part imposable), Prime de mobilité, Prime de départ volontaire, Indemnité de départ volontaire en retraite ou mise à la retraite, Indemnité compensatrice de préavis (en cas de licenciement, etc.) à soumettre au système du quotient
charges deductibles :
Indiquez le montant global de vos charges déductibles (déficits globaux des années antérieures, CSG déductible, cotisations de retraite (PERP, Préfon et autres), les prestations compensatoires, les frais d'accueil d'une personne âgée, les dépenses de grosses réparations engagées par les nus-propriétaires,
réduction impot :
Indiquez le montant global de vos réductions d'impôts (réductions liées aux FIP/FCPI, SOFICA, SCPI, dons aux associations, emploi d'un salarié à domicile, immobilier de service, Duflot, Scellier, Robien, etc. Attention, depuis 2013, le plafonnement des réductions d'impôt liées aux niches fiscales est de 10 000 €.

Barème des impôts 2023, tranches modifiées du barème

Les tranches du barème sont revalorisées de 5,4 % depuis le 1er janvier 2023 en application de la loi de finances pour 2023. Cette revalorisation a été fixée en fonction de l’évolution des prix à la consommation hors tabac de 2022 par rapport à 2021. Le barème 2023 de l’impôt sur le revenu a été indexé de 5.4%, en vigueur depuis le 1er janvier 2023, dans le cadre de la loi de finances 2023 (Loi n° 2022-1726 du 30 décembre 2022 de finances pour 2023) (publication au Journal Officiel du 31 décembre 2022).

Barème 2023 des impôts sur le revenu, applicable sur les revenus 2022.
Tranches marginales d'imposition sur le revenu Taux d'imposition
Jusqu'à 10.777 €0,00 %
De 10.778 € à 27 478 €11,00 %
De 27 479 € à 78 570 €30,00 %
De 78 571 € à 168 994 €41,00 %
A partir de 168 995 €45,00 %

A noter, depuis 2020, le taux de réduction forfaitaire de 20%, sous conditions de ressources, est supprimé.

Plafonds quotient familial 2022

Plafonds 2023 du quotient familial
Parts fiscales Plafonds Quotient Familial
Demi-part fiscale supplémentaire1 678 €
Quart de part fiscale supplémentaire839 €

Bon à savoir : le simulateur officiel de calcul de l’impôt sur le revenu (https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/je-calcule-mes-impots) est mis en ligne généralement mi-janvier de l’année N+1 par les services de Bercy, une fois la loi de finances validée (et les potentiels recours du Conseil Constitutionnel écartés). Ce qui veut dire qu’il sera évidemment trop tard pour optimiser ses réductions fiscales...

Sélection de 3 Plans Épargne Retraite Individuels

🥇 1 YOMONI PER YOMONI RETRAITE (CREDIT AGRICOLE) Jusqu'à 350€ offerts pour 10.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2 MIF PER RETRAITE MIF PER RETRAITE (MIF) 100€ offerts pour 1.500€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3 PER ABEILLE RETRAITE PLURIELLE ABEILLE RETRAITE PLURIELLE (ABEILLE RETRAITE PROFESSIONNELLE) Jusqu'à 500€ offerts pour 1.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Impôt 2023 portant sur les (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

23  commentaires (les commentaires anciens de plus de 2 ans ne sont plus considérés)

  • malgré votre réponse, on me dit "veuillez respecter le format demandé" ?

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, c’est probablement que vous tentez de saisir un chiffre à virgule comme montant des revenus ou quelque chose comme cela. Pour le fisc, les virgules n’existent pas :) Tout est à l’euro près. Modifiez vos données en entrée, cette petite fenêtre qui vous indique Veuillez respecter le format requis s’affiche sur le champ de saisie en cause, quand une erreur de saisie est rencontrée. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, juste pour vous indiquer qu’une mise à jour de la calculette des impôts a été effectuée, afin de tenir compte de vos demandes.

    Les adaptations suivantes ont été réalisées :

    • prise en compte du seuil de 61 euros de mise en recouvrement de l’IR,
    • calcul de l’IR pour les revenus exceptionnels (prime mise en retraite, etc.) selon le système du quotient,
    • mise en conformité du calcul du plafonnement des effets du quotient familial avec les règles BOFIP (BOI-IR-LIQ-20-20-20).

    Ainsi, deux nouveaux champs en saisie sont ajoutés : célibataire ou couple, et montant revenus exceptionnels.

    Les prochaines évolutions devraient concerner la prise en compte des cases T et L.

    Bien à vous

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour à toute l’équipe, et merci de toutes vos infos pratiques ! Ai-je mal rempli le simulateur ? Peut-être ?. En tout cas, il me semble que la décote n’a pas été prise en compte ici (ou aurait été désactivée ?), je ne parle pas de l’abattement de 1310 € pour personnes âgées, mais bien de la décote devant se défalquer de l’impôt calculé (avant décote donc), selon la seule tranche de 11% me concernant. Bien cordialement, BP Lille, le 17.1.2023

    👉 Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Il me semble qu'en ayant modifié le calcul de l'abattement pour les plus de 65 ans, vous avez enlevé le calcul de la décote (dans mon cas, couple, impôts de 1950€ la decote d'envrion 400/500€ n'est pas appliquée)

    Belle journée

    👉 Répondre à ce message

  • Impôt 2023 portant sur les revenus 2022 : calculette simplifiée en ligne

    💬 17 décembre 2022 19:16, par citoyen ordinaire, retraité de 75 ans, Lille

    Le tout récent simulateur d’I/R 2022 (qui sera soldé été 2023) sur revenus 2022, semble être faux. Il surestime l’impôt dû, car il n’intègre pas la décote pour personnes âgées (+ de 65 ans), dont bénéficient 75 à 80% des retraités imposables. Cette décote spécifique est à déduire du revenu net imposable, outre l’abattement de 10%. De ce fait : 1) l’assiette de base au calcul de l’impôt est trop haute, 2) la décote générale est minorée, ... 3) l’impôt final est surestimé. Sincères salutations, BP Lille.

    👉 Répondre à ce message

  • bonjour pour la déclaration des revenus, on ne peut pas faire une simulation pour 2 revenus. c’est bien dommage. et il manque aussi la case pour les revenus exceptionnels

    👉 Répondre à ce message

    • Impôt 2023 portant sur les revenus 2022 : calculette simplifiée en ligne
      Bonjour, merci pour votre remarque. Je ne suis pas certain de bien comprendre, mais s’il s’agit de deux revenus de la même catégorie (par exemple traitements et salaires) pour un couple, il suffit de les ajouter, car c’est bien ainsi qu’ils seront traités par l’administration fiscale. Pour les revenus exceptionnels, J’ai noté votre demande et l’ajouterai sur la calculette lors de mon prochain passage en modification. Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Bonjour, Outre les revenus de salaires, il peut y avoir des revenus de capitaux mobiliers déclarés ainsi que des revenus fonciers. Je ne vois pas comment faire pour obtenir une estimation fiable sans prendre en compte ses éléments. Ils ne peuvent être mis dans votre première ligne de revenus car bien sûr ils ne bénéficient pas de la déduction de 10 %. Pour les sommes versées au titre du 1,24%, où faut-il les déclarer SVP ? (Cela n’a rien à voir avec les sommes versées éventuellement au titre du PER). Merci d’avance pour votre réponse

    👉 Répondre à ce message

  • Mr Lapalus,bonjour ! Il va vous falloir à nouveau changer les bases de votre calculette:Par un amendement au PLF que l’Assemblée vient d’ADOPTER ce dernier Mardi,le barème des tranches d’impôt augmente non plus de 5,4%(comme proposé initialement par B.LE MAIRE en Septembre) mais,POUR LES 4 PREMIERES TRANCHES,de 6,4%,et,POUR LA DERNIERE TRANCHE,de 4,4%.Bien sur il en va de même pour la décote qui passe ainsi de 1377€ à 1391€. Esperant ainsi avoir été utile à l’exactitude actualisée et "première" des informations de "France Transactions" ainsi qu’à la vôtre !!Bien à vous.............et souhaitant vos problèmes d’Ophtalmologue réglés et résolus !! Marc ROUSSEAU

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, merci bien pour votre alerte. Mais visiblement cet amendement (n° 3121), si nous parlons bien du même, a bien été adopté en commission, mais rejeté en lecture publique, comme l’indique le site de l’Assemblée Nationale sur le rapport des votes de scrutins (205 contre, 100 pour). J’ai bien de nouvelles lunettes, mais bon, je suis encore en rodage, il faut que je conserve une certaine distance entre mes yeux et l’écran afin que tout reste net. Pas si facile :)... Bien à vous.

      👉 Répondre à ce message

  • Non,Mr LAPALUS,(même avec les lunettes retrouvées !!),malgré la mise à jour d’aujourd’hui à 17h19,ça ne va toujours pas:Le calcul de la"décote appliquée"de la calculette doit dorénavant s’établir ainsi:1376( et non plus 1307 !!)-(impot brutx45,25%) !! Au fait, qui est ce jjcol qui commente systématiquement mes remarques depuis 3 jours ? Je tiens par ailleurs à votre attention d’autres remarques sur le "bénéf" que tire la DGFIP du fait que ,grâce à vous,nous connaissions dés Sept.le nouveau barème des impots de l’année future conjugué à notre possibilité(nous ,retraités et "revenus les plus modestes")d’estimer dés maintenant le montant total de nos revenus de l’année en cours.Cela nous permet de calculer dés maintenant notre imposition 2023 et,donc,notre taux de P.A.S.pour l’année 2023 à venir à appliquer sur nos revenus mensuels à/compter du 01/01/2023.Mais,malgré la rubrique"actualiser votre P.A.S" dans"gerer mon prélèvement à la source " du site"impots.gouv.fr espace particulier"(qui a pourtant été instaurée à notre profit pour faire coller notre P.A.S.au plus prés de la réalité de nos revenus !!),la DGFIP, informée par nous d’une baisse du taux au vu de notre calcul prévisionnel d’impots 2023, refuse de transmettre dés maintenant ce nouveau taux en baisse à nos collecteurs(Carsat,Arrco-Agirc,APC et Ircantec qui ,eux, disposent en plus d’un délai légal de 2 mois pour appliquer celui issu de notre "Avis d’imposition 2022" ou issu d’une "modulation" de notre part),ce qui nous conduit à avancer ou prêter à l’Etat de l’argent qui ne nous sera restitué qu’en Août ou Sept.2023 !!!!!!Belle "fumisterie que cette invention du P.A.S.!!!!

    👉 Répondre à ce message

  • Il faut tenir compte,pour un couple,d’une décote revalorisée, elle aussi,de 5,3%en 2023(soit1376€)pour que votre calculette soit juste,comme je vous le faisais déjà remarquer hier.A ce jour elle tient encore compte de la décote 2022(1307€).Merci d’y apporter correction.....et bravo pour votre travail !!!

    👉 Répondre à ce message

  • Ce simulateur n’est pas adapté, il manque les revenus BIC et non BIC, le résultat dans ce cas n’est pas correct

    👉 Répondre à ce message

    • Bonjour, c’est clair, c’est un simulateur hyper simplifié, et donc incorrect pour bon nombre de cas. Il s’agit juste d’obtenir une estimation pour les revenus les plus classiques (salaires / pensions). Et encore, il manque pléthore de conditions. Il manque également les revenus fonciers, les plus-values des valeurs mobilières, des cryptos, les droits d’auteur, etc. Mais le but est de bien quelque chose de simple, sinon, le simulateur officiel du site des impôts existe, mais il faut 10 minutes pour tout renseigner... Bien à vous

      👉 Répondre à ce message

Sur le même sujet

Calcul IR 2023 (revenus 2022) : à lire également