Fiscalité des intérêts 2018

Publié le

En 2018, les intérêts et produits des placements à taux fixe (livrets, comptes à terme, coupons d’obligations) sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30%. Ce PFU, ou encore désigné sous le terme de Flat Tax, inclus les prélèvements sociaux, revus à la hausse au 1er janvier 2018, de 17.20%.

Depuis le 1er janvier 2018, par défaut, sur tous les intérêts des livrets épargne fiscalisés, coupons des obligations, produits des comptes à terme, et autres intérêts de produits de placements à taux fixe, la flat tax, ou prélèvement forfaitaire unique, au taux de 30% s’applique.

Fiscalité des intérêts 2018 : Prélèvement Forfaitaire Unique

Tous les produits de placements à revenu fixe sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU ou flat tax) au taux de 30% (dont 17,2% de prélèvements sociaux).

Il est toujours possible d’opter pour le barème progressif pour les épargnants non imposables sur le revenu. Mais attention, cette option sera applicable pour l’ensemble des produits des placements (hors assurance-vie). Pas de panachage possible.

Imposition des intérêts (livrets fiscalisés, comptes à terme, coupons d'obligations, etc.) : Choisir entre IR et PFU.
Tranche marginale d'imposition sur le revenu (1) Taux d'impôt IR(3)Taux d'imposition des intérêts via PFU(2) Taux d'imposition des intérêts via IR(3) Choix à effectuer
Jusqu'à 9.807 €0,00 %30,00 %17,20 %Option IR
De 9.808 € à 27 086 €14,00 %30,00 %30,49 %PFU
De 27 087 € à 72 617 €30,00 %30,00 %45,67 %PFU
De 72 618 € à 153 783 €41,00 %30,00 %56,11 %PFU
A partir de 153 784 €45,00 %30,00 %59,91 %PFU
(1) : Barème 2018 des impôts sur le revenu.
(2) : PFU : Prélèvement Forfaitaire Unique ou Flat Tax.
(3) : IR : Imposition sur le revenu.

Les contribuables imposables sur le revenu n’ont aucun avantage à opter pour la soumission de leurs intérêts au barème progressif 2018 de l’impôt sur le revenu.

Sur le même sujet

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fiscalité des intérêts (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

  • Fiscalité des intérêts 2018

    11 janvier 18:23, par NBB

    En gros pour celui qui paye des impôts, il ne faut plus envoyer sa demande de dispense d’acompte fiscal en 2018 comme avant. Le PFU se fait automatiquement ? Il ne faut plus rien faire ?

    Répondre à ce message

    • Fiscalité des intérêts 2018

      Bonjour,

      Oui, maintenant c’est l’inverse. Le PFU est appliqué par défaut. Mais vous pouvez toujours demander une dispense d’acompte si vous y êtes éligible et que vous anticipez par exemple d’inclure vos intérêts sur votre IR en étant non imposable. La dispense d’acompte est uniquement pour éviter de verser au fisc afin qu’il ne rembourse l’année suivante.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

A lire également