Impôt / Frais réels 2012 : Déduction de vos frais de déplacements professionnels

Publié le

Impôt / Frais réels 2012 (Indemnité kilométrique) : le calcul de l’impôt sur le revenu tient compte de vos frais professionnels. Le barème 2012 concernant les frais de déplacement ont éte communiqués par l’administration fiscale et sont applicables sur votre déclaration d’impôt sur les revenus 2011...
Impôt / Frais réels 2012 : Déduction de vos frais de déplacements professionnels
©stock.adobe.com

Frais réels 2012 : les déplacements professionnels

Dans le cadre de la déduction des frais inhérents à l’emploi, les salariés ont la possibilité de déduire leurs frais réels. Les dépenses relatives à l’utilisation d’une automobile, d’un vélomoteur, d’un scooter ou d’une moto peuvent être évaluées par l’application d’un barème kilométrique annuellement publié par l’administration. rappelons que le contribuable doit être propriétaire du véhicule.

Frais de déplacements professionnels : barème 2012 / Indemnité kilométrique

Automobile : *d représente la distance parcourue

Puissance < 5 000 km 5 001 à 20 000 km> 20 000 km
3 CV
d x 0,405
(d x 0,242) + 818
d x 0,283
4 CV
d x 0,487
(d x 0,274) + 1 063
d x 0,327
5 CV
d x 0,536
(d x 0,300) + 1 180
d x 0,359
6 CV
d x 0,561
(d x 0,316) + 1 223
d x 0,377
7 CV
d x 0,587
(d x 0,332)+ 1 278
d x 0,396
8 CV
d x 0,619
(d x 0,352) + 1 338
d x 0,419
9 CV
d x 0,635
(d x 0,368) + 1 338
d x 0,419
10 CV
d x 0,668
(d x 0,391) + 1 383
d x 0,460
11 CV
d x 0,681
(d x 0,410) + 1 358
d x 0,478
12 CV
d x 0,717
(d x 0,426) + 1 458
d x 0,499
13 CV et plus
d x 0,729
(d x 0,444) + 1 423
d x 0,515

Cyclomoteurs, Vélomoteurs, Scooters, Motocyclettes :

< 2 000 km 2001 à 5000 km > 5000 km
d x 0,266
(d x 0,063) + 406
d x 0,144

Cylindrée supérieure à 50 cm³ :

Puissance < 3 000 km 3 001 à 6 000 km >6 000 km
1 ou 2 CV
d x 0,333
(d x 0,083) + 750
d x 0,208
3, 4 ou 5 CV
d x 0,395
(d x 0,069) + 978
d x 0,232
Plus de 5 CV
d x 0,511
(d x 0,067) + 1 332
d x 0,289

Frais réels 2012 : prises en charge

Le barème prend en compte la dépréciation du véhicule, les frais d’achat des casques et protections, les frais de réparation et d’entretien, les dépenses de pneumatiques, la consommation de carburant et les primes d’assurances.

Sous réserve des justifications nécessaires, certaines dépenses peuvent être prises en compte : les frais de garage, les frais de péage d’autoroute, les intérêts annuels concernant le crédit d’un véhicule, retenus au prorata de son utilisation professionnelle. Enfin, lorsque les contribuables utilisent à titre professionnel plusieurs véhicules, le barème doit être appliqué de façon séparée pour chaque véhicule.

Source : Direction Générale des finances publiques

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Impôt / Frais réels 2012 (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également