Frais de scolarité de vos enfants : réductions d’impôts auxquelles vous avez droit

Frais de scolarité de vos enfants : réductions d’impôts © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Réductions d’impôts : vos enfants, rattachés à votre foyer fiscal, vous permettent, selon leurs niveaux d’études de bénéficier d’une réduction d’impôt pour les frais de scolarité engagés, de façon forfaitaire, à partir du collège jusqu’à l’université.

Publié le

La réduction d’impôt pour les frais de scolarisation des enfants

Une réduction d’impôt sur le revenu peut vous être accordée si votre enfant poursuit des études supérieures. Pour en bénéficier, votre enfant doit :

  • être rattaché à votre foyer fiscal,
  • poursuivre des études secondaires ou supérieures durant l’année scolaire en cours au 31 décembre de l’année d’imposition,
  • ne pas être lié par un contrat de travail,
  • ne pas être rémunéré.

Montant de la réduction d’impôt selon le cycle d’enseignement

Cycle d’enseignementMontant de la réduction par enfant
Collège
61 €
Lycée
153 €
Université
183 €

Comment déclarer le cycle d’enseignement de ses enfants ?

Le montant de la réduction d’impôt est forfaitaire, indépendamment du montant des frais de scolarité. Afin d’informer les services fiscaux du cycle d’enseignement de votre enfant, lors de votre déclaration de revenus annuelle, vous devez indiquer sur votre déclaration :

  • le nombre d’enfants scolarisés,
  • leurs nom et prénom,
  • les noms d’établissements
  • les classes fréquentées,
  • toute entrée dans le cycle secondaire (collège).

Cases de déclaration sur le formulaire 2042 RICI

Formulaire 2042 RICI
Formulaire 2042 RICI © Impots.gouv.fr

Rappel : vous êtes tenu de déclarer vos revenus en ligne, sous risque d’une amende.

Vous n’avez pas besoin de joindre les certificats de scolarité de vos enfants mais vous devez les conserver en cas de demande de l’administration fiscale

La réduction d’impôt pour frais de scolarisation des enfants ne donne pas lieu au versement d’un acompte fiscal de 60% en janvier. Elle est donc restituée en intégralité avec une année de décalage sur la base des éléments renseignés sur la déclaration annuelle de revenus. Il s’agit bien d’une réduction d’impôt (ie, appliquée sur le montant de votre impôt à payer) et non pas d’un crédit d’impôt (restituable, même si vous êtes non imposable sur vos revenus).

Cette réduction fiscale est cumulable avec l’allocation de rentrée scolaire (ARS), dont seules les familles à revenus modestes bénéficient.

Frais pour les étudiants, hébergements, nourriture, pension étudiante ?

Si votre enfant étudiant est rattaché à votre foyer fiscal, vous ne pourrez rien déduire de tout l’argent que vous lui versez. Afin de pouvoir déduire de vos revenus la pension que vous lui versez, votre enfant ne doit plus faire partie de votre foyer fiscal. Mais attention, ce détachement de votre foyer fiscal vous fera perdre la demi-part fiscale (ou la part fiscale le cas échéant, 3e enfant par exemple). Dans pratiquement tous les cas, il est financièrement plus intéressant de conserver le rattachement fiscal. Les seuls cas favorables au détachement fiscal se produisent quand votre enfant étudiant perçoit des revenus dépassant l’abattement, à savoir l’équivalent de 3 fois le SMIC durant l’année fiscale. Vous pouvez effectuer des calculs avec notre simulateur pour savoir si vous avez avantage à effectuer le détachement fiscal de votre enfant, ou pas.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Frais de scolarité de vos (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

1 commentaire

Sur le même sujet

A lire également