Hello bank : Faut-il dire goodbye à sa banque actuelle ?

Publié le , mis à jour le

Nouvelle venue sur le marché des banques en ligne : Hello bank. Une offre similaire aux banques en ligne historiques en France. Faut-il lâcher pour autant sa banque traditionnelle ?

Hello bank : 100% en ligne, by BNP Paribas

Le petit monde de la banque en ligne est en émoi. Ce marché des banques en ligne n’en est qu’à ses débuts en France, il ne représente que 2% du marché bancaire français. Ainsi, la naissance d’une nouvelle banque en ligne reste toujours un événement.

La première banque d’Europe, bnp paribas, lance sa banque 100% en ligne. Rien à voir avec La net agence, une agence virtuelle de BNP Paribas. Cette fois-ci hello bank est une banque 100% en ligne, avec une offre et tarification bien spécifique, concurrentielle avec les autres banques en ligne du marché.

Banque en ligne : Quelles différences avec une banque traditionnelle ?

  • L’accessibilité sur le Net, sur les mobiles ?

Non, pas vraiment. Les avantages citées à longueur de publicité sur l’hyper-connectivité des banques en ligne ne font pas la différence. Toutes les banques proposent à ce jour des services entièrement en ligne, déclinées sur smartphone, tablette et web. La banque "mobile" n’est donc qu’un leurre marketing.

Cependant, d’un point de vue strictement technique, ces banques en ligne, créées récemment, sont plus enclin à évoluer rapidement. Basées sur des architectures récentes, elles n’héritent pas ainsi des systèmes informatiques d’un autre âge des banques traditionnelles.

Ainsi, la signature électronique en ligne est dorénavant utilisée. De même, les banques en ligne visent la simplicité avant tout. Ainsi, ing direct dont c’est le crédo actuel, n’hésite pas à simplifier à outrance ses applications mobiles. Les clients apprécient du reste, car les applications ING Direct reçoivent les meilleures notations des applications bancaires.

  • La perte d’une relation privilégiée avec son conseiller bancaire ?

Oui, et non. Oui, car maintenant, fini la question sur l’âge de la petite dernière, à chaque appel, vous tomberez sur un chargé de clientèle inconnu, qui vous répondra via un script d’appel. Les banques en ligne sont dans le traitement de masse, maîtrise des coûts oblige.

Non, car votre relation privilégiée avec votre conseiller bancaire dans votre banque traditionnelle a pris du plomb dans l’aile depuis longtemps. Avec une rotation des chargés de clientèle tous les 6 mois, il est bien rare de pouvoir établir une relation de confiance.

  • La tarification ?

Oui, clairement, les banques en ligne permettent de réduire sérieusement la facture bancaire. Les frais pour les opérations courantes étant à 0 € chez les pure-players du marché, un client peut économiser ainsi quelques dizaines d’euros par an, mais pas plus.

L’enjeu est donc limité à 50 ou 60 € / an. En effet, dès que l’on sort des tarifs concernant les opérations les plus courantes, les prix facturés pour les opérations bancaires annexes (par exemple, retrait en CB à l’étranger) ne sont pas moins chers dans une banque en ligne.

  • Les banques en ligne, plus risquées ?

Non. Le fait que ces banques ne soient accessibles qu’à distance n’est pas un risque supplémentaire, puisque toutes les banques traditionnelles proposent également leurs services sur la toile. Le risque n’est pas plus élevé sur leurs systèmes informatiques qu’une banque traditionnelle, mais il est indirectement plus risqué pour vos remises de chèques par exemple, vous devrez vous en remettre aux services de la Poste.

Tarification de Hello bank

Tarification HELLO BANK : Extrait standard de services bancaires
Services bancairesTarificationsDétails
Accès web bancaire 0,00 € Accès compte via Internet
Frais Accès web bancaire : 0.00 € mois. (Hors du coût du fournisseur d'accès à Internet)
Alertes SMS 0,00 € Service d'alertes SMS

Frais Alertes SMS : 0.00 € Par mois (soit pour information 0 € par an) € / SMS
Carte bancaire débit immédiat 0,00 € CB débit immédiat internationale

Frais carte bancaire internationale à débit immédiat : 0.00 € Par an
Carte bancaire débit différé 0,00 € CB débit différé internationale

Frais carte bancaire internationale à débit différé : 0.00 € Par an
Carte bancaire autorisation systématique 0,00 € CB à demande autorisation systèmatique

Frais carte de paiement immédiat à autorisation systématique : 0.00 € Par an
Retrait CB dans autre banque 1,00 € Retrait par Carte Bancaire dans une autre banque

Frais retrait en euros dans un DAB d'une autre banque de la zone euro, avec une carte de paiement internationale : 1.00 € par retrait
Virement émis en agence 0,00 € Virements

Frais Virement émis par internet : 0.00 €
Prélèvement 0,00 € Prélèvements

Frais Prélèvement / mise en place organismes publiques : 0.00 €
Frais Prélèvement / mise en place autres : 0.00 €
Commission d intervention 8,00 € Commission d'intervention

Frais Commission d intervention : 8.00 € Par opération
Assurance moyens de paiement 26,50 € Assurance moyens de paiement

Frais assurance perte ou vol des moyens de paiement : 26.50 € Par an

(BNP Parisbas Sécurité)
Tableau des tarifs bancaires de la banque HELLO BANK relevés par Guide épargne et placements sur la base de la dernière documentation tarifaire de HELLO BANK actualisée par HELLO BANK en date du Lundi 17 Juin 2013

Banque 100% en ligne : Une cible limitée à seulement 11% des Français !

Mais les banques en ligne ne répondent pas aux besoins de la majorité des Français : seulement 11% d’entre eux n’utilisent qu’Internet pour gérer leurs comptes. Les autres ont encore besoin d’une agence physique.

Banque en ligne : Idéale pour sa seconde banque !

Si les Français sont de plus en plus multi-bancarisés, les banques en ligne, comme Hello bank, conviennent le mieux comme seconde banque. Sans frais, elles permettent ainsi d’avoir une seconde carte bancaire, pour déjouer ainsi les plafonds, ou tout simplement, détenir une CB dans un autre réseau bancaire.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Hello bank : Faut-il dire (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également