Assurance-vie : La revalorisation de la rente viagère

Publié le

Assurance-vie : La rente viagère bénéficie chaque année d’une revalorisation basée sur un taux technique garanti et une éventuelle participation aux bénéfices de la compagnie d’assurance. Zoom sur les modalités de ce dispositif...

Rente viagère : la revalorisation

Vous avez choisi de toucher une rente viagère à l’issue de votre contrat d’assurance-vie. On pense souvent à tort que le montant de cette rente est fixe. Hors si un montant minimum est garanti, celui ci sera revalorisé chaque année.

Cette revalorisation, dépend des bénéfices réalisés par l’organisme chez qui vous avez souscrit votre contrat. Le montant de la revalorisation n’est pas pas prévisible d’une année sur l’autre comme d’un contrat à l’autre.

Deux éléments, entre en compte dans le calcul de cette revalorisation :

  • le taux technique
  • la participation au bénéfices

Revalorisation rente viagère : le poids du taux technique

Pour déterminer le montant de la rente, l’assureur peut ajouter au capital initial une partie des bénéfices qu’il espère dégager.
Le [a[taux d’intérêt]a] que l’assureur "précompte" dans son calcul est le taux technique de rente. C’est en quelque sorte, un taux de rendement garanti.

Plus le taux technique de rente est élevé, plus le premier versement de rente est élevé et inversement. Mais parallèlement la revalorisation des rentes suivantes sera moindre.

En effet, avec le taux technique, l’assureur fait une estimation de ses éventuels bénéfices. plus il voit grand plus la revalorisation à partir de la deuxième rente sera faible et inversement.

L’assureur garantit une revalorisation annuelle minimum du montant de la rente à hauteur du taux technique à partir de la souscription.
Le montant de la première rente inclut donc déjà la une revalorisation sur toute la durée de versement. Le montant est donc majoré par anticipation.

Pour éviter les dérives (promesse de rente élevée par un taux technique trop ambitieux), un plafond réglementaire indexé sur les [a[taux d’intérêt]a] des emprunts d’Etat, est appliqué au taux technique.

Si vous choisissez un taux de revalorisation élevé, votre première rente sera importante mais les suivantes seront imputés de la différence entre ce taux et le taux des bénéfices réels de la compagnie d’assurance. A vous de faire le bon choix selon vos objectifs retraite.

Revalorisation rente viagère : la participation aux bénéfices

La Participation aux Bénéfices est directement liée aux bénéfices réalisés par l’Assureur par définition, elle varie chaque année.

Le taux minimum de la participation aux bénéfices est de 0% , elle n’est donc pas systématiquement appliquée par l’assureur.

Par conséquent, il est plus avisé de ventiler la majoration procurée par le taux technique au fil des années de perception de la rente viagère afin d’en bénéficier à chaque versement, plutôt que de percevoir une première rente importante puis de se contenter par la suite de sommes sans aucune plus-value.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : La revalorisat : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également