Retraite : Le Viager Mutualisé de l’Union Mutualiste Retraite

Publié le

l’UMR lance un nouveau dispositif immobilier pour ses sociétaires retraités : le viager mutualisé. Présentation...

l’Union Mutualiste Retraite : Présentation

Créée en 2002, L’union Mutualiste Retraite gère en particulier Corem et Corem Co, les seules complémentaires retraite mutualistes par points.

Fin 2011, l’UMR comptait près de 400 000 sociétaires, 124 mutuelles partenaires et plus de 600 points de vente à travers la France. Le portefeuille d’actif de l’UMR était alors de 7,6 milliards d’euros.

Aujourd’hui, l’UMR lance un nouveau produit d’épargne retraite : le viager mutualisé.

Retraite : le viager mutualisé, une évidence

Destinés aux retraités propriétaires de leur logement, ce dispositif leur permettra de concilier gain en capital et maintien à domicile.

Le saviez vous? : En 2012, un français sur cinq est à la retraite et le rapport entre retraités et actif est de 4 sur 10. Un chiffre qui devrait rapidement augmenter puisqu'en 2040 le rapport retraités actifs passera à 7 sur 10.

Aujourd’hui les retraités en France sont fragilisés (les femmes en particuliers), trouver des moyens financiers complémentaires est donc un enjeu crucial.

En 2011, les hommes touchaient en moyenne 1588 euros de retraite mensuelle et les femmes 1102 euros. Dans le même temps, 75% des retraités possèdent un bien immobilier et 65% d’entre eux (contre 53% des actifs) sont propriétaires de leur résidence principale.

Le viager mutualisé : une solution efficace et solidaire

C’est à partir de ce constat que l’UMR a conçu le viager mutualisé Coremimmo, qui permet aux sociétaires retraités de Corem de vendre leur bien immobilier avec réserve de droit d’usage et d’habitation durant toute leur vie. En contrepartie, le prix du bien est diminué du droit d’usage prévu à la signature.

Info plus : En 2011, le nombre d’offre de viager (12 000) était trois fois supérieur au nombre de demande sur le marché, et les ventes étaient estimées à 5 000, soit 1 % seulement de l’ensemble des transactions immobilière dans toute la France.

L’UMR veut rompre avec la logique marchande des viagers de gré à gré en mettant notamment en place :

- une information préalable des enfants du vendeur, qui disposent systématiquement dans l’offre de vente, d’un droit de préemption leur permettant de racheter le bien après le décès de leur parent,

- l’acquisition direct de la totalité du capital et non le versement d’une rente, ce qui empêche les risques de perte de capital,

- l’absence de frais d’agence ou de dossier,

- l’utilisation de la table de mortalité de l’UMR-Corem à la place de la table Aubry pour le calcul du DUH (droit d’usage et d’habitation).

Mais la différence fondamentale, c’est qu’au contraire du viager entre particulier, le but de l’UMR n’est pas un "pari sur la mort". En effet, l’UMR étant une société mutualiste, elle cherche avant tout à répondre aux besoins de ses sociétaires pour faire face à la retraite. Elle effectue biensur un placement sur le long terme mais dans un but non spéculatif.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Retraite : Le Viager Mutualisé : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)