Livret A : une baisse du taux, sans coup de pouce du gouvernement

Publié le , mis à jour le

Livret A : Le gouvernement a validé le nouveau rendement de 1,25% proposé par la Banque de France, soit 0.25% de plus que le taux indiqué par la formule de calcul théorique.

Livret A : baisse du rendement, une décision politique

Le 1er août prochain, le taux du livret A baissera de 1.75 à 1.25%. Les épargnants ont échappé au pire car la formule théorique de calcul du rendement du placement indiquait un taux d’intérêt futur de 1.00%.

Contre toute attente, Christian Noyer gouverneur de la Banque de France a recommandé un rendement supérieur de 0.25% constatant que l’application de la formule conduirait à une forte variation et à un niveau inédit de la rémunération du livret A.

Fait rarissime, car la Banque de France respecte généralement le taux indiqué par la formule de calcul. Une décision qui à tout de même l’air d’un arbitrage politique à un moment ou le gouvernement peine dans les sondages.

Il faut dire que le matraquage fiscal est une habitude pour ce nouveau gouvernement qui nous prépare une loi de finances 2014 des plus corsée.

De son côté, le gouvernement justifie la fixation du taux d’intérêt du livret à 1.25% pour favoriser le financement de l’économie et la construction de logements sociaux, tout en préservant le peu de pouvoir d’achat de l’épargnant.

Au 1er août 2013, le placement le plus détenu en France proposera un rendement net d’inflation de 0.45%. Le manque à gagner sur un livret A ayant atteint son plafond sera de 115€ d’intérêts sur un an. Une perte de pouvoir d’achat EVIDENTE !

Livret A : baisse du rendement, quel sera son prochain taux ?

Vos avis comptent plus que tout, voici les résultats de notre sondage en ligne proposé de la mi-juin à mi-juillet, sur la base de 607 votants. Ce sondage ne peut être considéré comme représentatif de l’opinion des épargnants Français, compte-tenu de l’absence d’échantillonnage des votants.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Livret A : une baisse du (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également