Assurance-Vie #FinTech Link Vie : des premières performances prometteuses

Le nouveau contrat d’assurance-vie Link Vie, proposé par Primonial, affiche à fin juin 2017 des premiers résultats encourageants. Ce contrat, nouvelle génération, fait appel à des allocations d’actifs automatisés par des robo advisors pour 5 profils distincts, en fonction de la sensibilité aux risques de l’assuré.
Assurance-Vie #FinTech Link Vie : des premières performances prometteuses
©stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

Ce contrat individuel Link Vie, lancé récemment affiche ses premiers résultats. Ils sont encourageants. Certes, le contexte est favorable, puisque les places boursières n’ont pas fait preuve d’une grande volatilité en 2017.

Ce contrat s’adresse avant tout aux résidents fiscaux français. Disponible et gérable en ligne, il ne peut cependant pas être souscrit seul en ligne. En effet, il faut être assisté (parrainé selon les termes de Primonial) par un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP).
En retour de ses conseils avisés, le CGP parrain perçoit 0.50% de commission sur les encours du contrat, pour les fonds placés sur les ETF, et 0.10% sur le capital placé sur le fonds en euros. Ces frais sont payés par Primonial, et non directement par l’investisseur.

50 ETF Lyxor alloués au fil des évolutions des marchés financiers et du profil de l’investisseur

Link Vie ne donne pas accès à des unités de compte autres que des ETF. Véritable mode outre-atlantique, ce mode de gestion totalement automatisé permet d’éliminer toute gestion émotive des investisseurs.

A lire aussi : LINK VIE

Les robo-adivors pilotent les ETF en fonction de l’évolution des marchés, sans tenir compte des intuitions ou des convictions des assurés. Un gage de pertinence, car les principales pertes financières réalisées par les investisseurs sont liées à leurs convictions et anticipations.

Quatre profils de gestion classiques sont proposés (Modéré, Equilibré, Dynamique, Offensif), afin de pouvoir moduler le niveau d’exposition aux risques financiers.

« Fort de sa culture d’innovation et de sa tradition d’ingénierie, Lyxor a vocation à être un acteur naturel de ces nouvelles technologies, comme les "robo advisors". A travers cette initiative, la première de ce type, Lyxor veut accompagner les profondes évolutions du secteur de l’épargne des particuliers.  » Lionel Paquin, Directeur général de Lyxor.

Performances à fin juin 2017 (lancement février 2017)

Performances depuis le lancement à fin juin 2017
Profils investisseursPerformances
Dynamique5.25%
Offensif4.51%
Equilibre4.08%
Modéré2.48%

Les performances passées ne préjugent évidemment en rien des performances futures.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-Vie #FinTech (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également