Fonds en euros 2017 : rendement moyen attendu de 1.47% brut (1.24% net)

Publié le

Encore deux années à attendre avant une potentielle inversion de tendance à la hausse sur les rendements des fonds en euros des contrats d’assurance-vie à partir de 2019. C’est du moins le point de vue des analystes de Facts & Figures. En 2019, la longue tendance baissière des rendements des fonds euros devrait s’inverser. Patience donc.

2019 : la fin de la baisse des rendements des fonds euros ?

Le cabinet Facts & Figures formule l’hypothèse d’un taux de rendement de 1,47 % en 2017 (soit 1.24% net des prélèvements sociaux, le réel rendement que perçoit l’épargnant) et 1,43 % en 2018, puis d’une remontée des taux à partir de 2019.

Encore deux années de baisse, puis une remontée progressive. C’est l’hypothèse du cabinet Facts & Figures qui a calculé la moyenne des taux de rendement nets de frais de gestion des fonds euros des contrats d’assurance vie : en 2017, le taux moyen devrait être en moyenne de 1,47 % et en 2018 de 1,43 %.

Une remontée des taux d’intérêts attendue comme une aubaine

Projection des anticipations de rendements des fonds en euros sur les années à venir, jusqu’en 2019
Projection des anticipations de rendements des fonds en euros sur les années à venir, jusqu’en 2019 © fotolia.com

Mais pour parier sur un arrêt de la baisse des rendements des fonds en euros, il faut également miser sur la remontée des taux. Ainsi, Facts & Figues prend comme hypothèse un taux moyen de l’OAT à 10 ans de 0,70% en 2017, puis de 1,20% en 2018 et de 1,70% en 2019.

Fonds euros : rendement moyen net des prélèvements sociaux de 1.24% net en 2017

Le cabinet d’analyses escompte aussi sur l’utilisation des provisions aux bénéfices, constituées par certaines compagnies d’assurances, sur une partie de leurs fonds en euros. Ces matelas de secours seraient utilisés durant les deux prochaines années pour rendre la pilule moins difficile à avaler pour les épargnants. De notre côté, nous sommes plus que réservés sur ce point de vue. Les réserves des assureurs sont des armes marketing avant tout, et tant que le marché global est orienté à la baisse, nous ne voyons pas pourquoi un assureur se tirerait une balle dans le pied en utilisant ses réserves avant les autres.

La remontée des taux, une bonne nouvelle ? Pas vraiment pour l’assurance-vie !

C’est tout le paradoxe de la chose. Si les taux remontent autant, les épargnants n’auraient plus vraiment avantage à laisser leur capital sur les fonds euros. Les livrets épargne serviront alors des taux plus avantageux. Des rachats partiels optimisés permettraient ainsi de bénéficier de cette effet d’aubaine.

C’est d’ailleurs pourquoi, sous couvert de protection des épargnants, le gouvernement précédent s’est empressé de mettre en place cette loi sapin II, afin de bloquer tous les mouvements sur les contrats d’assurance-vie, en cas de remontée forte et rapide des taux d’intérêts.

Au final, les épargnants ne devraient donc pas espérer une forte remontée des taux, cette dernière serait au final pour eux, une bien mauvaise nouvelle.

Sur le même sujet

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fonds en euros 2017 : rendemen : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)