Assurance-Vie : la SCI ViaGénérations réalise une performance 2019 de 6.73%

SCI ViéGénérations © FranceTransactions.com/Turgot AM
La SCI ViaGénérations n’en finit plus de séduire les épargnants. En publiant une performance de +6.73% au titre de l’année 2019, la SCI spécialisée dans le viager, accessible uniquement en assurance-vie, devrait satisfaire les épargnants les plus exigeants.

Publié le , mis à jour le

Après avoir publié un rendement de 6.42% en 2018, la valeur liquidative de la SCI ViaGénérations s’envole de nouveau de +6.73% au titre de l’année 2019. Les performances passées ne préjugent cependant en rien des performances à venir. Rendements bruts. Un succès immédiat pour cette jeune SCI auprès des épargnants, les encours de la SCI ViaGénérations ayant dépassé les 60 millions d’euros récemment.

SCI Viagénérations

Lancée en 2017 par la société Turgot AM, la SCI Viagénérations est le premier véhicule d’immobilier viager exclusivement accessible en unités de compte au sein des contrats d’assurance-vie. Son objectif premier est de rendre possible le maintien à domicile des seniors dotés d’un patrimoine immobilier mais pas de liquidités mais n’ayant pas assez de liquidité en rendant « liquide » leur patrimoine immobilier. La SCI Viagénérations est donc un réel atout pour les seniors. Elle a pour objet principal l’acquisition de la nue-propriété de biens immobiliers avec un Droit d’Usage et d’Habitation ou un usufruit viager laissé au vendeur.
La SCI Via Générations a pour objet principal l’acquisition de la nue-propriété de biens immobiliers avec un Droit d’Usage et d’Habitation ou un usufruit viager laissé au vendeur. Au 31 décembre 2019, la SCI détenait une soixantaine de biens dont près des deux tiers à Paris et région parisienne, et le reste en province. Elle a acheté ces biens immobiliers avec une décote comprise entre 40 et 60%. L’âge moyen des occupants étaient de 83 ans et l’espérance de vie moyen des occupants d’environ 10 ans.

Donner du sens à son argent

Spécialisée dans le viager, la SCI ViaGénérations ne joue pas sur l’aléa du décès : elle ne verse au vendeur qu’un « bouquet » (une somme d’argent), et aucune rente viagère comme cela est l’usage. Le bouquet versé est de fait plus élevé qu’une rente (la SCI achète les biens immobiliers avec une décote autour de 40 %), mais aucun aléa du décès n’est alors escompté.

Comment investir sur la SCI ViaGénérations ?

Cette SCI n’est disponible que via des contrats d’assurance-vie, en unité de compte. Des conditions de souscriptions s’appliquent, puisque les SCI ne doivent pas représenter plus de 30% des encours d’un contrat d’assurance-vie (article R 131-1 du Code des Assurances).

- Des frais de souscription de 2% seulement : Contrairement aux SCPI, les SCI prélèvent des frais de souscription bien plus raisonnables. Ainsi, la SCI ViaGénérations ne prélèvement que 2% de frais à la souscription, dont 1% est acquis à la SCI. Comparativement aux rendements des SCPI, et aux frais de souscription de ces dernières, la SCI ViaGénérations semble bien être bien plus avantageuse.

Sur le contrat Libéralys Vie (Intencial Patrimoine), la SCI ViaGénérations est devenue en quelques mois seulement, l’unité de compte la plus souscrite.

Contrats d'assurance-vie permettant d'investir sur VIAGENERATIONS
Assurance Vie
(contrats)
Nombre de parts maxi. VIAGENERATIONS Frais de souscription (1) Taux de reversement
des revenus
à l'épargnant (2)
En savoir +
INTENCIAL PATRIMOINE (Liberalys Vie)

INTENCIAL LIBERALYS VIE

30.00% du contrat maximum. 2.00 % 100.00 %
LINXEA (LinXea ZEN)

LINXEA ZEN

30.00% du contrat maximum. 2.00 % 100.00 %
AGEAS (Privilege Gestion Active)

PRIVILEGE GESTION ACTIVE

30.00% du contrat maximum. 2.00 % 100.00 %
(1): Un avenant par assureur est à signer avant toute souscription. Ce premier spécifie toutes les conditions particulières.
(2): La majorité des contrats ne reverse pas l'intégralité (=100%) des dividendes versés par les SCPI.

Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
L'investissement sur un support de type SC et SCI ne peut être réalisé que par versement (initial ou complémentaire, horsversements programmés) ou par arbitrage ponctuel dans les conditions et limites définies ci-après :
  • Limite d'âge : jusqu'à 75 ans au moment de l'opération.
  • L'encours investi sur des supports de type fonds alternatifs (FIA), ne doit pas dépasser la limite fixée par l'article R 131-1 du Code des Assurances (au 1er novembre 2017, cette limite s'élève à 30% maximum de l'encours du contrat au moment de l'investissement par arbitrage ou versement complémentaire). Les SC et SCI sont par définition des supports de types fonds alternatifs et sont donc concernées par cette limite réglementaire.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-Vie : la SCI (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

  • Curieux ce rendement > 6% pour une SCI qui ne peut verser aucun dividende, et pour cause elle n’acquière que la nu-propriété des biens et non l’usage ou l’usufruit. Des éléments doivent manquer à cet article par ailleurs intéressant.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Justement, la valeur liquidative de cette unité de compte augmente dès lors que la SCI recouvre la pleine propriété des biens acquis en nue-propriété. C’est tout le principe de cette SCI. Il ne s’agit effectivement pas là de revenus fonciers tels que les épargnants peuvent être habitués à considérer pour des SCPI de rendement.

      Mais je suis d’accord sur le fond, le terme de performance est sans doute plus adapté que le terme de rendement.

      Cdt

      Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également