Bail solidaire : un principe gagnant-gagnant pour l’immobilier locatif, proposé par la FNAIM

Publié le

Comment sortir de ce cercle vicieux de l’immobilier locatif ? Entre loyers trop élevés, et rentabilité en chute libre... La FNAIM fait une proposition de bon sens.

Des loyers trop élevés d’un côté, rendant le logement difficile pour de nombreux Français. Des rendements de l’immobilier locatif faisant fuir les investisseurs de l’autre, tant la pression fiscale est trop forte. L’idée de bon sens de la FNAIM est de modéré les deux côtés du balancier. Des loyers moins élevés, une fiscalité sur les revenus locatifs plus faible, et davantage de Français seront logés correctement !

Bail Solidaire : des loyers moins élevés, pour des rendements plus conséquents, c’est possible !

Dans sa volonté d’ « Agir pour le logement » et d’accroître l’offre locative à loyers maîtrisés,
la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) a proposé depuis plusieurs années le concept de bail solidaire. Il consiste à offrir au locataire un logement éco-performant pour un loyer proche du niveau HLM et au propriétaire, en contrepartie, une fiscalité allégée.

Il contribue, en outre, à favoriser la mixité sociale dans les centres villes et les quartiers existants.

Avec cette solution, tout le monde est gagnant : les locataires, qui bénéficient d’un afflux de locations moins chères, accessibles à des familles modestes ; les propriétaires-bailleurs, qui se sentiront remotivés par une moindre taxation ; l’Etat et les Collectivités territoriales, qui disposeront ainsi d’un parc locatif élargi et immédiatement disponible car déjà construit.

Une idée séduisante, mais encore faudrait-il que les politiques se l’approprient

A propos du Bail Solidaire, qui lui a été présenté lors du 68e Congrès de l’Immobilier, le 8 décembre dernier, le Premier ministre a répondu : « c’est une idée à creuser ».
« Alors creusons-la, lui répond Jean-François Buet, Président de la FNAIM. Les professionnels de l’immobilier que nous sommes sont prêts à travailler avec Madame Sylvia Pinel, ministre du logement et d’autres ministères concernés pour faire aboutir ce projet novateur et ambitieux ».

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bail solidaire : un principe : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également