Immobilier locatif sur Nantes : un bon plan rentrée 2019

Publié le

Investir dans l’immobilier c’est acheter un bien à un prix correct. Les investisseurs éviteront donc ainsi Bordeaux et ses environs, une véritable bulle immobilière. En revanche, la ville de Nantes reste bien plus sage au niveau des prix, tout en ayant de solides arguments pour son marché locatif.
Immobilier locatif sur Nantes : un bon plan rentrée 2019
Nantes - Fontaine de la place Royale © stock.adobe.com

Nantes : 3 475 € du m² / + 6,3 % en 1 an

Le baromètre LCI-SeLoger cite Nantes comme étant la deuxième ville de France attractive pour les investisseurs en France, après Toulouse, la ville rqui fait voir la vie en rose aux investisseurs. Nantes fait même figure de nouvel eldorado des investisseurs locatifs ! En effet, refroidis par le prix des logements à Bordeaux (plus de 4 600 €/m²), de nombreux investisseurs ont ainsi déserté la Belle Endormie au profit de la Capitale des Ducs de Bretagne.

Forte hausse récente des prix

Le prix au mètre carré à Nantes avoisine 3 375 €. Mais si vous aussi, vous cédez aux sirènes de la pierre locative nantaise, ne tardez pas à concrétiser votre projet immobilier ! Attention toutefois, car la forte hausse (+ 6,3 % en un an) du prix immobilier à Nantes ne semble pas près de s’arrêter et contribue à faire se réduire rapidement le rendement des faibles superficies de l’hyper-centre.

Synthèse marché immobilier sur Nantes
© SeLoger

Forte tension sur le marché immobilier nantais

«  Le marché immobilier nantais est en forte tension. Sur le terrain, nous constatons une hausse des prix et de la demande » indique Mélanie Ansquer, mandataire immobilier indépendant IAD. Rien d’étonnant, donc, à ce que de plus en plus d’investisseurs nantais ciblent désormais les maisons. En effet, ce type de biens étant très prisé non seulement des familles (notamment XXL parce que reconstituées) mais aussi des amateurs de colocation, sa rentabilité pourra s’avérer meilleure que celle d’une petite surface pour un turn-over réduit et un risque de vacance locative proche de zéro…

Nantes, les quartiers à privilégier

Si l’hyper-centre reste ultra prisé des investisseurs, le déséquilibre entre l’offre et la demande fait que le marché des petites surfaces y est désormais très concurrentiel. Animé et bénéficiant d’un emplacement stratégique, grâce à la présence, notamment, du campus Michelet, le quartier Hauts-Pavés - Saint-Félix permet de s’adresser à une locatèle d’étudiants et de jeunes actifs.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier locatif sur (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également