SCPI CORUM XL : les revenus distribués mensuellement à partir du 10 février 2018

Publié le

CORUM AM, le gestionnaire des SCPI renommée CORUM et CORUM XL se distingue par les propositions innovantes effectuées sur ces produits. S’inscrivant dans le cadre de proposition de plan épargne immobilier, les SCPI Corum distribuent les dividendes mensuellement afin de permettre aux investisseurs de percevoir des revenus réguliers.

Corum XL : des revenus mensuels

A la fin du délai de jouissance, c’est-à-dire le 1er jour du 6ème mois qui suit la souscription, l’Associé commencera à percevoir ses revenus. Par exemple, si vous avez souscrit des parts de la SCPI CORUM XL le 15 mai, vos parts entreront en jouissance le 1er novembre. Les dividendes étant versés à mois échu, en décembre vous percevrez donc les loyers de novembre.

Vous êtes parallèlement déchargé de tout souci de gestion durant toute la durée de votre investissement : la sélection des biens, leur acquisition et leur cession sont confiées à la société de gestion, en contrepartie d’une commission de gestion maximum de 16,80% TTC sur les loyers encaissés.

Corum XL : un DVM de 6.58% sur 2017

Le DVM (taux de Distribution sur Valeur de Marché) de la SCPI CORUM XL était de 6.58% sur l’année 2017. Un rendement en haut de tableau pour cette SCPI recherchée. Son objectif à terme étant d’investir dans les pays hors zone euro, cette SCPI supportera un risque de change supplémentaire, par rapport aux autres SCPI plus classiques.

Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n'êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n'ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article SCPI CORUM XL : les revenus : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également