SCPI Immobilier d’entreprise : rendements 2017 de nouveau en baisse de -5%, nouveau record de collecte, un haut de cycle ?

Publié le

Les données publiées par l’ASPIM ne sont encore que provisoires, mais elles confirment, s’il en était besoin, du nouveau record de collecte sur les SCPI Immobilier d’entreprise. Côté rendement moyen, la baisse est de nouveau marquée, de l’ordre de 21 points de base, représentant près de -5% de baisse par rapport à 2016. Une collecte en hausse, des rendements en baisse, un haut de cycle ?

Nouvelle baisse des rendements des SCPI

Evolution des rendements des SCPI Immobilier d’entreprise
© Infographie FranceTransactions.com / Source des données ASPIM

Surprenant ? Des rendements orientés à la baisse n’empêche en rien la hausse de collecte. Non. Sur l’assurance-vie, le même constat peut être effectué. D’ailleurs, la moitié de la collecte en SCPI est effectuée via les unités de compte de l’assurance-vie. Les SCPI servent des rendements élevés pour une prise de risque que les investisseurs estiment être faible. Sur ce dernier point, nous ne cessons de rappeler que les SCPI sont un placement long terme à risques multiples.

Evolution des rendements des SCPI Immobilier d’entreprise
© ASPIM

Une collecte record

Les données statistiques provisoires de 79 SCPI, sur un total de 84 SCPI Immobilier d’entreprise représentant plus de 99% de la collecte nette et de la capitalisation en 2016, et des OPCI « grand public » pour l’année 2017, recueillies et traitées par l’IEIF, font apparaître une nouvelle fois le succès des fonds d’investissement immobilier destinés aux particuliers.

Collecte nette des SCPI Immobilier d’entreprise en 2017
© ASPIM

Avec un total supérieur à 6 milliards €, soit une augmentation de 15,2% par rapport à l’exercice précédent, la collecte nette globale des SCPI Immobilier d’entreprise a atteint un nouveau record annuel depuis la création de ce fonds d’investissement, il y a plus de 40 ans. Le second semestre (2,313 milliards €) a été cependant moins porteur que les six premiers mois de l’année (3,734 milliards €).

OPCI

En 2017, les OPCI « grand public », essentiellement distribués par le biais des contrats d’assurance-vie, ont collecté un total de 4,21 milliards € (soit une hausse de 5,5% par rapport à l’exercice précédent). Dans ce cas également, le second semestre (1,505 milliard €) présente un retrait net par rapport au premier (2,704 milliards €).
Au cours du dernier exercice, l’actif net cumulé des OPCI est passé de 8,719 à 12,989 milliards €, soit une augmentation de près de 50%. Il y a cinq ans, fin 2012, cet actif net n’atteignait pas encore un milliard €.

Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n'êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n'ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article SCPI Immobilier d'entrepr : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également