Crédit immobilier : cette fois-ci, c’est vraiment le bon moment pour emprunter selon Cafpi !

Publié le

A l’instar des agents immobiliers en quête de commissions, c’est toujours le bon moment pour acheter... Pour les courtiers en crédit immobilier, est-ce toujours le bon moment également pour emprunter ? Non, cette fois-ci Cafpi nous l’assure, c’est vraiment maintenant qu’il est opportun d’emprunter. Les taux sont de nouveau abaissés et les prix de l’immobilier stagnent... Go !

C’est le moment de concrétiser ses projets d’acquisition. Les taux sont au plancher, les prix stabilisés, le pouvoir d’achat immobilier au sommet et, selon l’INSEE, la confiance des ménages en hausse…

  • Emprunter avant cet été !

La dynamique est donc positive et pourrait le rester au moins jusqu’à l’été prochain.

De plus, le prêt à taux zéro revient en force et il est désormais plus facile de faire des économies sur le coût de l’assurance emprunteur.

En ce début d’année, le taux le plus bas obtenu par CAFPI est descendu à 1,85% sur 20 ans, en baisse par rapport au mois précédent. Sur les autres durées, c’est la stabilité. Dans l’ensemble, la tendance est à environ 2,00% sur 20 ans, mais on peut espérer mieux. La période est, en effet, propice aux emprunteurs, car les banques ont des objectifs à atteindre. Elles sont donc à la recherche
de nouveaux clients, alors même que la renégociation des crédits en cours se réduit.

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/05/2019
Durées de créditTaux maxi. Taux moyens Taux mini.
7 ans2,00 %0,85 %0,15 %
10 ans2,00 %1,00 %0,50 %
15 ans2,20 %1,25 %0,75 %
20 ans2,70 %1,45 %0,95 %
25 ans3,05 %1,70 %1,25 %
30 ans3,45 %2,40 %1,48 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/05/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

CAFPI anticipe une stabilité des taux au premier semestre. A partir de Juillet 2016, toutefois, avec une croissance et une inflation orientées à la hausse, la BCE pourrait commencer à relever par étape son taux directeur, actuellement
au plancher (0,05% depuis octobre 2014). Elle entrainerait dans son sillage l’Euribor, l’OAT 10 ans et le taux des prêts immobiliers.

Pour ces derniers, le pronostic est de 2,46% en juin 2017. Une hausse sensible, certes, mais qui laisserait le crédit encore très abordable.

A lire aussi : PTZ 2017

Taux moyen des crédits immobiliers à taux fixe sur 15 ans

Les primo-accédants disposent, depuis cette année, d’un nouveau prêt sans intérêt plus largement accessible, plus généreux et plus facile à rembourser. Condition : l’achat doit être assorti de travaux pour un montant représentant
au moins 25% du coût total de l’opération. L’année 2016 devrait, avec ces nouvelles conditions, permettre la signature de deux fois plus de PTZ qu’en 2015 (120 000 contre entre 55 000 et 60 000 l’an dernier). D’après les simulations de CAFPI, dans de nombreux cas, l’enveloppe financière dont dispose le ménage pour acquérir augmente de 10 à 15%.

Au chapitre des services rendus par CAFPI, à la négociation du prêt et à l’instruction de la demande de PTZ s’ajoute la recherche
de l’assurance emprunteur la plus avantageuse. Les mesures mises en place à la suite de la loi Hamon pour faire jouer la concurrence entre assureurs commencent à porter leurs fruits. En 2015, 33 000 délégations ont déjà été réalisées par VITAE Assurances, filiale de courtage en assurances emprunteurs de CAFPI.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit immobilier : cette (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également