Crédit immobilier : le courtier MeilleurTaux.com est à vendre

©stock.adobe.com
Le boum des crédits immobiliers aurait-il touché son point haut ? La mise en vente du courtier en crédits immobiliers MeilleurTaux.com par son propriétaire majoritaire, le fonds d’investissement Equistone Partners peut le laisser supposer.

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Une cession au meilleur moment...

Les fonds d’investissement n’ont pas pour habitude de vendre au pire des moments. Et pour cause. MeilleurTaux.com, le courtier en crédits immobiliers, qui a été sauvé de la faillite seulement quelques années de cela, s’est refait une santé financière extraordinaire. En passant simplement d’un modèle reposant sur des salariés à des franchisés indépendants, tout a changé. Et depuis, ça cartonne !

  • un contexte favorable de taux bas

Le contexte de taux bas a évidemment largement contribué au redressement spectaculaire de l’entreprise. Avec maintenant près de 220 agences dans toute la France, MeilleurTaux.com se considère comme le premier acteur français du courtage en crédits. Son activité de rachats de crédits (y compris à la consommation) fonctionne également à merveille. Si bien que les bénéfices s’envolent et son propriétaire, le fonds d’investissement EquiStone Partners entend bien profiter de ce momemtum pour empocher une large plus-value.

  • une large plus-value à la clé

La société serait valorisée dans les 250 millions d’euros. Vendue par le groupe BPCE au fonds Equistone Partners pour un montant estimé à seulement 20 millions d’euros en 2013, la plus-value réalisée par le fonds, en seulement 3 années, serait effectivement conséquente.

Cette mise en vente pourrait être un signe supplémentaire que le marché du crédit immobilier a touché son point haut. Il faut en effet considérer que la majorité des emprunteurs ont largement bénéficié des taux bas actuels. Ils ont même, pour une partie d’entre eux, renégocié leur crédit une seconde fois. Mais toute bonne chose a une fin. La renégociation des crédits représentaient encore près de 70% des crédits négociés en 2015. Mais en 2016, malgré une nouvelle accélération de la baisse des taux, les renégociations sont bien moins nombreuses. La course aux bonnes affaires n’est pas encore terminée, mais elle pourrait bien se finir dans les prochains mois.

Une stabilité ou une légère hausse des taux d’intérêts en 2017 serait une baisse conséquente de volume d’activité pour les sociétés de courtages en crédits. Et cela, le fonds EquiStone Partners semble ne pas vouloir vivre cette situation.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit immobilier : le (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également